Radio-Canada revoit le régime de retraite de ses employés

Radio-Canada/CBC amorce un redressement sur trois ans des contributions de ses employés à leur régime de retraite. La mesure fera grimper leur participation de 40 % actuellement à 50 % le 1er juillet 2017.

Selon la direction, cette décision découle de l’annonce faite par le fédéral dans son budget de 2012. « Le gouvernement a alors demandé aux sociétés de la Couronne de s’assurer que leurs régimes de retraite sont financièrement viables et harmonisés avec le régime de retraite du gouvernement fédéral », explique au Devoir France Belisle, directrice des communications et relations publiques de RC/CBC.

Les modifications adoptées il y a trois ans prévoient que tous les fonctionnaires doivent assumer la moitié du coût de leur régime de retraite d’ici 2017.

« Par ces mesures, Radio-Canada/CBC ira puiser plus de 18 millions de dollars en trois ans dans la rémunération de son personnel », dit le Syndicat des communications de Radio-Canada (SCRC-CSN) dans une lettre envoyée à ses membres le 2 avril. La note, dont Le Devoir a obtenu copie, cite la présidente du SCRC, Isabelle Montpetit, qui dénonce la mesure dans le contexte du régime radio-canadien.

Augmentation imposée

 

« Cette augmentation nous est imposée même si le régime de retraite de RC/CBC est en bonne santé financière, dit-elle. Rien n’oblige la direction à entamer des changements en 2015. Elle ne le fait que pour régler ses propres problèmes financiers puisque la hausse de nos cotisations sera accompagnée d’une baisse de celles de RC. »

L’augmentation a été décidée par le conseil d’administration en février. Le syndicat n’a pas pu discuter du problème.

À voir en vidéo