Pierre Craig quitte la FPJQ

Pierre Craig
Photo: Michaël Monnier Archives Le Devoir Pierre Craig

L’animateur de Radio-Canada Pierre Craig quitte la présidence de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), selon les informations obtenues par Le Devoir. Sa démission sera annoncée officiellement samedi lors du prochain conseil d’administration de la Fédération. M. Craig se remet d’un infarctus. L’animateur de l’émission La Facture a été terrassé la veille de Noël. Il vient tout juste de reprendre le boulot à Radio-Canada. M. Craig a été élu à la présidence de la FPJQ au congrès annuel de novembre 2013. Les mandats sont de deux ans, renouvelables. Toujours selon les informations obtenues, il sera remplacé par Lise Millette, vice-présidente de la Fédération. Reporter de l’agence QMI, Mme Millette est responsable de la section Argent sur le site Canoë. La FPJQ est le plus grand regroupement de journalistes professionnels du Canada. Elle compte quelque 2000 membres.


 
4 commentaires
  • - Inscrit 4 février 2015 19 h 34

    Savoir ralentir

    Santé d'abord ! Remettez-vous en forme, et bonne santé. Continuez votre beau travail. Le journalisme professionnel de qualité a besoin de ses soldats !

  • Christiane Dupont - Abonnée 4 février 2015 21 h 53

    Dommage, mais faut ce qu'il faut

    Bonne chance, Pierre! Vous étiez un bon président, mais vous êtes d'abord un chic type et un excellent journaliste. Prenez soin de vous. On veut vous garder encore longtemps.

  • Jacques Baril - Inscrit 5 février 2015 01 h 28

    Tempus fugit(!)

    C'est au choix de «l'aune» que l'on apprécie «les grands». Tu salues Isabelle de ma part. Je partage le commentaire de G. H.

  • François Séguin - Abonné 5 février 2015 07 h 26

    Bonne chance

    Félicitations, M. Craig, pour le magnifique travail que vous faisiez à titre de président de la FPJQ. Partisan d'un journalisme intègre et sans concessions, vous n'avez pas hésité à dénoncer le conflit d'intérêt potentiel dans lequel s'est placé PKP en devenant candidat à la chefferie du PQ, et potentiellement p.m. du Québec. Espérons que madame Millette, qui travaille pour une entreprise contrôlée par PKP, saura faire preuve de la même objectivité.

    Bonne santé M. Craig.