Garnotte au Centre Georges-Pompidou

La caricature de Garnotte est la seule oeuvre canadienne à être exposée au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou.
Photo: Jean-Philippe Proulx La caricature de Garnotte est la seule oeuvre canadienne à être exposée au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou.

Après avoir fait le tour du globe à la suite des attentats de Charlie Hebdo, un dessin du caricaturiste du Devoir Michel Garneau, alias Garnotte, se retrouve à l’affiche d’une exposition au centre Georges-Pompidou de Paris.

À la terreur, plusieurs journaux ont répondu par la bouche de leurs crayons au lendemain des attentats du 7 janvier. Maintes institutions culturelles ont rapidement emboîté le pas, telles que le Musée des beaux-arts de Montréal et la Bibliothèque publique d’information du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, à Paris.

L’illustration parue en première page du Devoir du 8 janvier 2015 montre cinq dépouilles recouvertes d’un drap blanc, sous le titre « Charlie Hebdo : les couvertures auxquelles vous (n’)avez (pas) échappé… ». Elle figure parmi la trentaine de unes de journaux, de dessins de presse et d’ouvrages de membres de l’équipe de Charlie à l’honneur de cette exposition préparée à la hâte. Soulignons qu’il s’agit de la seule oeuvre canadienne à être exposée.

Située au Centre Pompidou, dans le 4e arrondissement de Paris, la BPI est la principale bibliothèque publique parisienne.