Charlie Hebdo va faire un «numéro de survivants» d’un million d’exemplaires

Paris — L’équipe rescapée de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo publiera la semaine prochaine «un numéro de survivants» tiré à un million d’exemplaires, grâce aux nombreux soutiens reçus et pourra recevoir une aide publique d’un million d’euros.

«Charlie Hebdo sortira mercredi prochain et sera tiré à un million d’exemplaires» contre 60 000 habituellement, a annoncé à l’AFP l’avocat Richard Malka, à l’issue d’une réunion de l’équipe restante du journal jeudi. Ce sera un numéro limité à 8 pages au lieu de 16 habituellement.

«On va essayer de faire un petit journal la semaine prochaine. On va faire quelque chose. C’est important», a déclaré Laurent Léger, grand reporter à Charlie Hebdo et rescapé de la fusillade, sur la radio France Info.

«Je ne veux pas qu’on fasse un journal de nécrologie, je veux qu’on fasse un journal pour dire le défi d’exister, le défi de dire les choses, de continuer à lutter contre la connerie, contre la bêtise humaine, contre l’obscurantisme, contre tous les fondamentalismes», a-t-il ajouté.

L’attaque commise par deux hommes au cri d’«Allah Akbar» mercredi au siège du journal, en pleine conférence de rédaction, a fait 12 morts dont huit membres de l’équipe parmi lesquels son directeur Stéphane Charbonnier et ses piliers, les dessinateurs Cabu et Wolinski. Charlie Hebdo avait été menacé après la publication de caricatures de Mahomet.

La rédaction se mettra à l’oeuvre dès vendredi matin dans les locaux du quotidien Libération, qui a offert de l’héberger «tant qu’ils en auront besoin» avec les moyens nécessaires, comme le journal l’avait fait en 2011 après l’incendie des locaux de Charlie Hebdo.

France Télévisions, Radio France, Le Monde et la plupart des grands médias hexagonaux ont également offert leur aide, de RTL à Lagardère Active (Europe 1, JDD, Elle), en passant par l’AFP, Amaury (Le Parisien, L’Équipe), France Médias Monde (RFI, France 24) et NextRadioTV (BFMTV, RMC).

Soutien financier

«Ils ont un besoin immédiat de financement. On va mettre en place un appel aux dons qui sera diffusé sur tous les médias dès demain», a déclaré à l’AFP Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde.

«Les recettes du prochain numéro seront reversées aux familles des victimes. L’appel au dons c’est pour que Charlie Hebdo continue après», a-t-il ajouté. L’appel sera aussi diffusé à l’étranger, selon Reporters sans frontières.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a annoncé de son côté qu’elle débloquerait «en urgence» une aide exceptionnelle d’environ un million d’euros pour le journal, si besoin.

Le soutien s’organise aussi chez les distributeurs. Pour le dernier numéro avant l’attaque, vendu actuellement en kiosque, toute la filière, du dépositaire au vendeur de journaux, va reverser à Charlie Hebdo la part qui lui revient normalement, soit 50% du prix de vente, ont expliqué à l’AFP les Messageries Lyonnaises de presse (MLP).

Avant l’attentat, Charlie Hebdo était au bord de la faillite et craignait de disparaître, faute de ventes suffisantes.

Il avait lancé un appel aux dons en novembre, mais n’avait recueilli que quelques dizaines de milliers d’euros en fin d’année, alors qu’il visait un million.