Menace de grève au Globe and Mail

Les 355 syndiqués du Globe and Mail ont rejeté à 92,3 % l’offre patronale « finale », mercredi soir. Le syndicat représentant les 275 journalistes du Globe et des employés de la publicité avait appelé au rejet massif de cette offre qui, si elle avait été adoptée, aurait forcé des employés de la rédaction à composer du contenu ciblé payé par les annonceurs, en plus de réduire les salaires des publicitaires et d’amenuiser la sécurité d’emploi, selon le syndicat. Le journal avait fait ériger des clôtures de métal tout autour de son siège social en après-midi, à quelques heures du vote. Les deux parties ont convenu mercredi soir de retourner à la table de négociation.
 

À voir en vidéo