À voir à la télévision le mardi 25 novembre- Doux amer

Chocolat et bonbons ont été de tout temps appréciés pour leur douceur, mais l'histoire des sucreries laisse un goût amer dans la bouche. La culture de la canne à sucre, que les Européens ont rapportée d'Asie comme butin de guerre, est indissociable de l'esclavage. Le cacao, boisson sacrée des Aztèques au XVIe siècle, jouait un rôle important lors de sacrifices humains et servait de stimulant aux guerriers. Plus tard, le commerce de ces friandises a permis de bâtir des fortunes, mais a aussi entraîné certains abus...

Dans une série de quatre épisodes lancée ce soir, Historia propose donc de découvrir un produit familier sous un angle inusité. Basé sur des témoignages d'historiens, d'auteurs et, bien sûr, de confiseurs, appuyé par des documents d'archives et des images gourmandes, le document de la réalisatrice Sophie Arthaud présente un contenu solide, mais qui fond dans la bouche et se digère facilement.

Après un premier volet qui s'attarde à l'origine des sucreries, Sucre alors! proposera au cours des prochaines semaines de mieux connaître les géants du secteur (2 décembre), de découvrir les inventions qui ont marqué l'histoire de la confiserie (9 décembre) et de jeter un regard sur le rôle des sucreries dans nos vies (16 décembre).

Un incontournable, surtout quand on sait que chaque Canadien consomme en moyenne 25 livres de bonbons et 12,5 livres de chocolat par année!

Sucre alors ! / L'origine des sucreries

Historia, 19h

À voir en vidéo