Jeff Fillion dit s'être assagi

Québec — C'est maintenant confirmé : après neuf ans hors des ondes, Jeff Fillion fait son retour à la radio de Québec sur les ondes de NRJ. Or, l'animateur aux nombreuses controverses passées promet qu'il respectera désormais les règles.

«Je suis Jeff Fillion, je peux pas être autrement. On peut pas me changer je suis pas capable. Mais il y a une chose : je suis pas le même Jeff Fillion», a-t-il lancé en conférence de presse.

Et d'ajouter qu'au lieu de sortir dans les bars comme il y a 15 ans, il «allait dans des compétitions de chearleading la fin de semaine».

«Older and wiser comme on dit souvent. Je veux être là pour longtemps. Je veux suivre les règles qui sont imposées maintenant. À l'époque, il y avait comme une zone grise.»

L'animateur de 46 ans a ajouté qu'il ne voulait plus revivre ses déboires du passé. «Je ne veux pas remettre les pieds dans un palais de justice», a-t-il dit. Il a même parlé avec sympathie de Sophie Chiasson, l'animatrice de météo qu'il avait calomniée 15 ans plus tôt, ce qui lui avait valu une coûteuse défaite devant les tribunaux.

Du côté de la station NRJ qui appartient à Bell Media, la direction a parlé d'un «grand jour pour la radio» à Québec. En embauchant M. Fillion, la station vise les auditeurs masculins de 25 à 44 ans. L'animateur conserve par ailleurs son émission Radio-Pirate sur le web.
14 commentaires
  • Donald Tremblay - Inscrit 27 février 2014 12 h 33

    Je suis un Pirate

    J'écoute Fillion depuis le début et je suis sur ce blogue pour essayer de faire valoir mes idées qui se rapprochent de celle de Fillion. Les gens qui ne l'écoutent pas diront ce que vous avez tous entendu, mais je peux vous dire qu'aujourd'hui, la classe politique à très peur, car la commission Charbonneau, ça fait 15-20 ans que Fillion la dénonce. Le mystère Québec revient sur les ondes et ce n'est que positif.

    • Louis Saint-Just - Inscrit 28 février 2014 04 h 01

      Ça fait 15-20 ans que Jeff Fillion dénonce la commission Charbonneau, c'est bien cela que vous avez écrit M. Tremblay ?

    • Patrick Blackburn - Inscrit 28 février 2014 07 h 08

      Qu'y a-t-il de mystérieux à déblatérer, calomnier, injurier? Sans parler des jugements de valeurs, la mauvaise foi... Avez-vous remarqué qu'il ne regrette rien de ses propos du passé, préférant parler de "zone grise"?
      Je me demande ce qui est le plus pathétique dans tout ça: lui ou les gens qui l'écoute.

    • Donald Tremblay - Inscrit 28 février 2014 11 h 10

      Je parlais des sujets de la commission (c'est pas du nouveau pour nous...)

  • Denis Vallières - Abonné 27 février 2014 12 h 34

    Qui a bu...

    ... boira.

    Il le dit lui-même : "... je peux pas être autrement ... Mais ... je suis pas le même ...".

    C'est bien vrai qu'il ne change pas.

    • - Inscrit 27 février 2014 14 h 22

      Il me semble qu'on vient d'entendre ça cette semaine à la commission Charbonneau !

  • Marilyn-Anne Tremblay - Inscrite 27 février 2014 12 h 37

    ...

    «grand jour pour la radio »...

    Mouain. J'aurais pas dit ça de même.

  • Bernard Plante - Abonné 27 février 2014 13 h 35

    Retour vers le futur

    Dans la vie, on peut toujours s'assagir mais l'intelligence ne pousse malheureusement pas dans les arbres. Au fond, on demeure toujours la même personne. Et c'est bien ce qui fait peur ici.

    Déjà que d'autres énergumènes du même accabit se sont occupés de tenir le fort en son absence, avions-nous vraiment besoin de ça?

  • Fernand Lachaine - Inscrit 27 février 2014 14 h 12

    Coincidence !

    Il arrive juste à temps pour les élections. Et comme la station appartient à Bell, devinez le rapport...