Martine Desjardins devient collaboratrice à l'émission de Richard Martineau

Martine Desjardins
Photo: Jacques Nadeau - Archives Le Devoir Martine Desjardins

Martine Desjardins affirmait avoir reçu plusieurs offres depuis que l'on savait qu'elle était en fin de mandat, sans toutefois en préciser la nature. Selon l'entrée de blogue et la chronique de Richard Martineau dans le Journal de Montréal ce mardi, l'ex-présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec se joint à Franchement Martineau à LCN.

D'autres détails suivront.
16 commentaires
  • Nicole Moreau - Inscrite 14 mai 2013 16 h 53

    Vraiment étonnant comme choix!

    si elle avait plusieurs propositions, c'est assez spécial, compte tenu de tout ce que Richard Martineau a dit des étudiants

    • Bernard Terreault - Abonné 15 mai 2013 08 h 29

      Il m'apparait que Martineau ne croit pas lui-même aux insanités qu'il profère. Ce n'est qu'une façon d'attirer l'attention et augmenter ses cotes d'écoute, et donc au final son salaire! Un peu comme les soi-disant humoristes qui se spécialisent dans les "sacres", les allusions salaces ou les insultes.

  • Sylvain Pichette - Inscrit 14 mai 2013 16 h 57

    Attendre avant de juger

    Je partage rarement les idées de Richard Martineau, mais s'il respecte Martine Desjardins malgré leurs divergences d'opinions, alors je dis bravo. Au moins, il ne fait pas comme Mario dumont autrefois à TQS (VTélé) où il semblait n'inviter que des chroniqueurs qui pensaient comme lui.

  • Claude Champagne - Inscrit 14 mai 2013 17 h 04

    Bravo!

    Oui cette dame a du coffre, je ne savais pas que Mme. Desjardins y participait, c'est par hasard que j'ai syntonisé à ce canal. Bravo elle est une addition remarquable, qu'on ne peut s'en passer.

  • Alexis Lamy-Théberge - Abonné 14 mai 2013 17 h 45

    Éduquer les téléspectateurs

    On l'aurait aimée ailleurs, mais il faut concéder que le Québec a d'abord besoin d'apprendre à réfléchir. Elle ira éduquer ceux qui en ont le plus besoin, comme à une autre époque des missionnaires allaient alphabétiser les bucherons.

  • Jacques Boulanger - Inscrit 14 mai 2013 17 h 58

    Méchant panel

    Wow! Aux côtés de Lise Ravary, Dominic Maurais, Jérôme Landry, Réjean Parent, Isabelle Maréchal, Christian Dufour, Robert Bernier et Joanne Marcotte. Et dire que la droite se plaint de ne pas être présente dans les médias. Que de salive dépensée en pure perte.

    • Louka Paradis - Inscrit 14 mai 2013 22 h 33

      Mme Desjardins apportera un autre point de vue : un contrepoids intéressant et fort appréciable. Je lui souhaite : bon succès !
      Louka Paradis, Gatineau