Moment Factory à l'assaut du Quartier des spectacles de Montréal

Mégaphone proposera une réflexion sur la prise de parole dans l'espace public par l'entremise d'une installation multimédia et interactive livrée sur la façade sud du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM, ainsi que sur la promenade des Artistes qui longe le bâtiment sur l'avenue du même nom.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Mégaphone proposera une réflexion sur la prise de parole dans l'espace public par l'entremise d'une installation multimédia et interactive livrée sur la façade sud du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM, ainsi que sur la promenade des Artistes qui longe le bâtiment sur l'avenue du même nom.

Après la Sagrada Familia de Barcelone, le Boardwalk d'Atlantic City et les spectacles de Madonna, le studio montréalais de création multimédia Moment Factory se prépare à poser sa marque créative sur un mur du Quartier des spectacles de Montréal.

Son projet, baptisé Mégaphone, proposera une réflexion sur la prise de parole dans l'espace public par l'entremise d'une installation multimédia et interactive livrée sur la façade sud du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM, ainsi que sur la promenade des Artistes qui longe le bâtiment sur l'avenue du même nom. Ce «manifeste multimédia» prendra son envol à l'automne 2013, ont annoncé les créateurs jeudi à Montréal, à l'occasion d'une rencontre de presse.

Mégaphone est le projet retenu par l'Office national du film (ONF) et le Partenariat du Quartier du spectacle qui, au printemps dernier, ont lancé un appel aux créateurs de tout acabit pour faire apparaître sur ce mur une œuvre interactive et multimédia censée induire une réflexion sur la réconciliation entre l'individu et le collectif. Au total, 54 groupes ou individus ont répondu à cet appel d'idées. «Il y avait beaucoup de très bons projets, a indiqué hier le cinéaste François Girard qui a présidé le jury de sélection de ce projet PPP (Parti pris pluriel). Mégaphone s'est imposé par sa pertinence et originalité, mais aussi par son caractère urbain et polémique».

En substance, l'oeuvre envisagée par Moment Factory sera composée d'une série de mégaphones dans lesquels les passants seront invités à s'exprimer. Les paroles ainsi produites devraient alors s'afficher en toutes lettres sur le mur de l'institution universitaire. Sur papier, le projet contient également une dimension historique en forme d'hommage aux grands orateurs du Québec. Le développement de cette installation devra se faire à l'intérieur d'une enveloppe budgétaire de 250 000$.



1 commentaire
  • Jean-François - Abonné 13 septembre 2012 21 h 55

    wow les moteurs

    J'ai travaillé souvent avec MF ces derniers temps et je n'ai que ceci à dire en qui les concerne: ce qui monte vite redescent des fois très vite... Soyons prudent. Ils font de belles choses mais il y a eu aussi certains bides moins connus(On en parle jamais bien sur...). À trop vouloir en faire des fois...