Le Huffington Post Québec recrute à gauche

Le site d'information Huffington Post Québec pourrait compter plusieurs collaborateurs de gauche parmi ses blogueurs. Projetj.ca, l'observatoire indépendant du journalisme, révèle que le média en ligne compterait sur le député de Québec solidaire, Amir Khadir, et la porte-parole du parti, Françoise David, le cofondateur d'Équiterre, Steven Guilbeaut, et le professeur Normand Baillargeon.

Toujours selon Projetj, le HuffPost a aussi décidé de diffuser des blogues signés par Djemila Benhabib, connue pour son pamphlet anti-islamiste Ma vie à contre-Coran, par la dramaturge Évelyne de la Chenelière et la comédienne Charlotte Laurier.

Ces collaborateurs rédigeront leurs blogues gratuitement. La version québécoise emploiera également quatre journalistes rémunérés en plus de l'éditeur nouvellement désigné Patrick White, arraché à Quebecor.

«Je sais que le Huff Post a déjà fait des démarches avec divers blogueurs connus et moins connus au cours des dernières semaines, a écrit au Devoir M. White du Mexique, où il se trouve. Il entrera en fonction lundi. Je ne connais pas tous les détails pour le moment et le site sera lancé à la fin janvier, alors bien des choses peuvent changer d'ici là.»

Le Huffington Post, diffusé uniquement sur le Net, a été fondé en 2005 par l'Américaine Arianna Huffington. Il a été acheté plus de 300 millions au début de 2011 par le géant des communications AOL.

Simon Jodoin, critique des médias de l'hebdomadaire culturel Voir, s'étonnait hier de cette participation de gens de gauche à une entreprise américaine dont le modèle d'affaires repose sur le travail gratuit, «des gens qui travailleront pour des pinottes ou pour rien, afin de maximiser les profits», écrit-il sur le site voir.ca.

«Mon porte-parole a donné son accord de principe pour la reprise de mes textes qui sont déjà diffusés sur le Web, explique au Devoir Mme David. C'est le temps des Fêtes, on va se laisser le temps d'y penser et on prendra une décision finale en janvier.» Normand Baillargeon réfléchit aussi à sa collaboration.

Des versions nationales du Huffington Post se développent depuis quelques mois. Le Canada a la sienne. La mouture française sera dirigée par Anne Sinclair, la femme de l'homme politique Dominique Strauss-Khan.