Médias - De Ste-Catherine à RBO 3.0, de nouvelles émissions à surveiller à la télé et à la radio

Stéphane Baillargeon Collaboration spéciale
Le groupe RBO du temps de CIBL
Photo: Source Archives CIBL Le groupe RBO du temps de CIBL

Ce texte fait partie du cahier spécial Rentrée culturelle 2011

En attendant les révélations des grilles d'automne de TVA, à venir la semaine prochaine, voici déjà quelques nouvelles émissions à surveiller dans les programmations déjà dévoilées par les chaînes de télé et de radio.

Culture

Chouette et rechouette, revoilà Catherine Pogonat. L'égérie de Bande à part et Mange ta ville prend en charge un talk-show baptisé Ste-Catherine sur les ondes de MusiquePlus. Les premières moutures diffusées depuis une semaine annoncent un ton audacieux et sympathique, elle tout craché quoi. Dès la toute première entrevue, Mme Pogonat a déstabilisé le beau jeune premier Marc-André Grondin, casté dans le rôle d'un laid en France, en lui demandant si ça lui faisait du bien de s'enlaidir. Il a répondu: «Je n'ai pas vraiment l'impression de vivre une vie de beau...». Délicieux. L'émission lui a ensuite permis de réaliser un rêve en jouant de la batterie avec Karkwa. Une belle affaire à suivre, donc, d'autant plus que la télé de Radio-Canada n'a toujours rien pour remplacer la défunte émission culturelle Six dans la Cité.

Information

L'ex-politicien Mario Dumont, reconverti en animateur-commentateur de l'actualité double la mise à TQS où il s'active dorénavant le midi tout en continuant en fin de soirée. L'ex-TQS rameute aussi le maire Stéphane Gendron qui croisera le fer Face-à-face avec Caroline Proulx, le matin. TVA est imbattable sur ce terrain de l'information et du commentaire, enfin, en termes d'attraits populaires. On surveillera donc cet automne les mouvements autour des journaux télévisés de Radio-Canada qui peinent beaucoup à attirer du public.

Jeux


Il a suffi d'un extrait de Privé de sens en conférence de presse pour se demander ce qu'une insignifiance pareille fait à la télé d'État, mais bon, passons. Télé-Québec propose un autre genre de divertissement sous la forme d'un jeu-questionnaire autour d'une revue de l'actualité, oui, oui, comme à l'émission radiophonique de la Première Chaîne Pouvez-vous répéter la question?. La une qui tue! produite par Marie-France Bazzo sera enregistrée devant public. L'animation est confiée au «spornographique» Jean-Philippe Wauthier qui a décroché le poste en échangeant par Twitter avec la productrice.

Magazine, livres et autres objets

Il faut continuer d'apprécier Catherine Perrin dont la grande rentrée à la barre de l'exigeant magazine matinal de la Première Chaîne a été perturbée par la mort de Jack Layton, lundi. Mais la plus grande audace de la radio d'État se pointe le soir, en fait quatre soirs semaine, de 20h à 21h, autour de Marie-Louise Arseneault, à son émission drôlement baptisée Plus on est de fous, plus on lit. L'échange porte sur toutes les formes d'écriture et finit en happening le jeudi. On attend aussi avec curiosité le magazine culturel Bouillant de culture de Patrick Masbourian diffusée le samedi après midi à 14h. Mon coup de coeur radiophonique de l'été, Histoire d'objets, se poursuit le dimanche à 14h.

Bouffe

La très alléchante deuxième saison des Chefs se termine bientôt à la télé de RC, et TQ ne reprend pas Curieux Bégin. Le menu télévisuel multiplie tout de même les propositions culinaires, en bloc sur la chaîne spécialisée Zeste, concentrée de notre époque obèse et cuisinophile. V relance évidemment Un souper presque parfait, l'émission la plus populaire de sa grille. Une autre toute simple recommandation alors: l'incontournable Ricardo (du lundi au vendredi, à 11h, et tout le temps sur le Web) qui fête cette année son dixième anniversaire bien mérité.

Sport

Radio-Canada fait des efforts en allongeant son bulletin de fin de soirée de la chaîne généraliste. V diffusera les Olympiques de Londres en 2012. Mais la grosse affaire à surveiller cet automne dans ce créneau c'est l'entrée en ondes de TVA sport le 12 septembre. La chaîne spécialisée concurrente de RDS va notamment proposer les matches des Sénateurs, de l'Impact et des commentaires de Réjean Tremblay, jeune retraité de La Presse.

Documentaire

Radio-Canada profite de son 75e anniversaire pour multiplier les offres de documentaires bâtis en puisant dans ses archives profondes comme les mines de la Moria. Cinq vendredis de suite, à compter du 9 septembre, la télé propose la série 75 ans, toujours jeune, pour retracer l'évolution des traitements télévisuels autour de cinq thèmes (l'histoire décennie par décennie, dramatiques, émissions jeunesse, information, sports, musiques et variétés). La Première Chaîne n'est pas en reste avec une dizaine de productions spéciales dont L'invention de la radio qui débute aujourd'hui à midi, Nos témoins sur la ligne de feu (du 12 au 16 septembre), sur les correspondants à l'étranger, ou encore pour célébrer La Belle Époque des radioromans (fin octobre).

Humour

Au secours, le revoilà! Le groupe mythique et méchant Rock & Belles Oreilles aura droit à de grandes célébrations nostalgiques à la télé de Radio-Canada pendant le temps des Fêtes. Pilotée par Stefan Bureau, la rétrospective produite à l'occasion du 30e anniversaire de fondation de la troupe confrontera ses parodies les plus attrayantes à ses sources d'inspiration: des pubs, des personnages, des politiciens. Les huit épisodes de RBO 3.0 seront diffusés à compter du 12 décembre, avec un tas d'extras sur le Web.

Internet

La couverture du Web par les autres médias prend mille et une formes. Artv va lancer dans quelques jours une plateforme unique au monde pour suivre tout ce qui s'écrit en français sur la télé dans les réseaux sociaux. L'outil sera rattaché à la très respectable émission C'est juste de la TV qui diffusera le 2 septembre sa centième mouture pour célébrer le dixième anniversaire de la chaîne culturelle. L'émission Cliquez de TV5 annonce une autre belle initiative pour dénicher et relayer le meilleur du cyberespace. Ce magazine animé par Julie Lafrenière sera entièrement consacré à un tour du monde virtuel, une «googleographie» à laquelle participeront Yves Boisvert, Sophie Ferron et Jacques Bertrand.

Et une curiosité...

L'avocate Anne-France Goldwater, terreur des divorcés, devient la juge de l'émission L'Arbitre. Le tribunal télévisé reprend une formule éprouvée: deux parties en litige demandent à la magistrate des ondes de trancher leur cause. Et ça va chauffer...

À voir en vidéo