Radio de Radio-Canada - Christiane Charette se retire

L’animatrice Christiane Charette veut relever de nouveaux défis.<br />
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir L’animatrice Christiane Charette veut relever de nouveaux défis.

L'animatrice Christiane Charette ne reviendra pas la saison prochaine à la barre de son émission de la Première Chaîne de Radio-Canada. Elle animera la dernière de Christiane Charette le vendredi 3 juin. Cette émission occupe l'antenne de 9h à 11h, en semaine, depuis 2006.

Dans le communiqué diffusé hier, Mme Charette explique vouloir se consacrer à «de nouveaux projets», sans préciser lesquels. «J'ai l'énergie pour continuer, je n'abandonne pas mon métier et je veux que ça bouge, a déclaré Mme Charette à l'agence QMI. J'ai besoin de renouvellement, de voir ce qui se présente à moi, je suis prête pour faire encore de la radio ou de la télévision et je ne ferme aucune porte. Je suis heureuse que Radio-Canada ait dit qu'ils veulent continuer à développer des projets avec moi.»

Dans le même communiqué, le nouveau directeur général de la radio, Patrick Beauduin, dit avoir appris la décision de Mme Charette «avec surprise et regret». Il ajoute que Mme Charette est «une des personnalités parmi les plus marquantes» de son institution. Mme Charette y a animé En direct le matin (1991-1994) à la radio et Christiane Charette en direct, pendant neuf ans, à la télé, une émission avec laquelle elle a remporté 15 prix Gémeaux et trois Métrostars.

Les conjectures vont déjà bon train sur les possibles remplaçants. Les rumeurs parlent notamment de Franco Nuovo, de Catherine Perrin, de Marie-Louise Arsenault ou de Bernard Faucher pour occuper la case convoitée de la matinée.

M. Nuovo, qui anime Je l'ai vu à la radio le samedi, sera déplacé à la plage horaire de Christiane Charette pour l'été. Mme Perrin, qui dirigeait la défunte émission culturelle de la télévision Six dans la cité, prendra la barre des émissions matinales du week-end (Samedi et rien d'autre et Pourquoi pas dimanche?), en lieu et place de Joël Le Bigot. Elle a remplacé Christiane Charette autour des Fêtes de fin d'année.
6 commentaires
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 6 mai 2011 07 h 45

    Mme Charette n'a pas digéré la lettre de Mme Charron

    Libre opinion - La madamisation de Radio-Canada

    Dominique Charron - Fidèle auditrice de la Première Chaîne et responsable de la page Entendu à la radio publique sur Facebook 18 avril 2011 Médias

    Disons-le: cette discussion des dernières semaines sur la «madamisation des médias» n'a fait que tourner autour du pot. On peut bien tenter de généraliser le débat, il est un endroit où la transformation est plus dérangeante et douloureuse qu'ailleurs: à la Première Chaîne de Radio-Canada.

    Chaque jour de la semaine, c'est six heures d'antenne qui sont confiées aux émissions Christiane Charette et L'après-midi porte conseil. La première traite tout sujet avec une agitation et une superficialité franchement irritantes. La deuxième, malgré ses moments de pertinence, semble en compétition avec elle-même pour trouver les sujets les plus mièvres qui soient: trouver l'âme soeur grâce à son chien, la cuisine des légumineuses, les meilleures adresses de poupounage pour des sorties mère-fille...

    Radio-Canada consacre même les soirées aux reprises de ces deux émissions, comme si elles étaient des moments phares et incontournables de sa programmation. Vraiment, Radio-Canada? C'est le mieux que vous sachiez offrir?

    Nommons Annie-Soleil Proteau, qui fait chaque matin étal de son manque de formation artistique et intellectuelle nécessaire à la chronique culturelle. Nommons Nancie Ferron et sa chronique hebdomadaire bien personnelle sur la «consommation», à C'est bien meilleur le matin. Nommons les points de vue souvent datés à Je l'ai vu à la radio. Nommons les choix de tribune faciles à Maisonneuve en direct...

  • Richard_YWG - Inscrit 6 mai 2011 08 h 05

    Radio de Radio-Canada - Christiane Charette se retire

    Je souhaite bonne chance à Mme Charette avec ces nouveaux projets. Je suis quand même content qu'elle quitte l'émission du matin. Son style d'interview, dans lequelle elle interrompt ses invitées constamment, m'a forcé à plusieurs occasions de changer de station radio, malgré le fait que les invités étaient fort intéressants.

  • Michèle Dorais - Abonnée 8 mai 2011 21 h 39

    et dire que l'on confie la suite à Nuovo...

    je me plaignias de ce que Madame Charette était insupportable... Franco Nuovo est quant à moi, imbuvable d'insignifiance.

  • Carmen Lamarche - Abonnée 11 mai 2011 17 h 00

    NUOVO !!!!! de grâce, non !

    ...mais qui donc a bien pu trouver du potentiel d'animateur digne de Radio-Canada dans un être aussi superficiel, pédant et fat !!......rien, mais absolument rien d'intéressant ne ressort de ses interventions, où qu'il soit et quelles qu'elles soient !