Des révélations d'al-Jazira - Israël aurait demandé aux Palestiniens de tuer le chef d'un groupe armé

Jérusalem — Israël a demandé en 2005 à l'Autorité palestinienne de tuer un chef d'un groupe armé issu du Fatah du président Mahmoud Abbas, sans obtenir satisfaction, selon une nouvelle série de documents confidentiels diffusés mardi soir par al-Jazira.

Ce chef des Brigades des martyrs d'al-Aqsa à Gaza, Hassan al-Madhoun, a finalement trouvé la mort dans un raid israélien le 1er novembre 2005, un mois après la rencontre au cours de laquelle le ministre israélien de la Défense, Shaoul Mofaz, avait réclamé sa tête au ministre palestinien de l'Intérieur, Nasr Youssef.

«Hassan al-Madhoun, nous connaissons son adresse. [...] Pourquoi ne le tuez-vous pas?», demande le ministre israélien dans le compte-rendu de cette réunion du 1er octobre 2005.

«Nous avons donné des instructions à Rachid et nous verrons», lui répond le ministre palestinien. «Il prépare une opération, nous savons qu'il veut frapper Karni ou Erez [points de passage entre la bande de Gaza et Israël]. Il n'est pas du Hamas, vous pouvez le tuer», insiste M. Mofaz.

Madhoun est mort un mois plus tard dans un raid israélien sur une voiture, en compagnie d'un chef local de la branche armée du Hamas. L'armée israélienne avait justifié l'opération par le fait qu'il était accusé d'implication dans des attaques meurtrières.

Le ministère palestinien de l'Intérieur avait alors condamné le raid.