Cogeco Câble dépose un mémoire au CRTC

Cogeco Câble a annoncé hier avoir déposé un mémoire au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans lequel le câblodistributeur demande des garanties visant à préserver la concurrence au sein du marché des communications, si l'acquisition de CTVglobemedia par BCE devait être approuvée.

Cogeco Câble estime qu'une telle transaction entraînerait un niveau de concentration et d'intégration verticale «très élevé» qui permettrait au conglomérat BCE-CTVglobemedia de nuire à la concurrence dans le marché canadien des communications et de gonfler les prix pour ses services.

Cela se ferait au détriment des consommateurs canadiens, dit croire l'entreprise.

Cogeco Câble a donc demandé à comparaître lors de l'audience publique du CRTC qui s'ouvrira le 1er février à Gatineau pour examiner la transaction.

Le président et chef de la direction de Cogeco Câble, Louis Audet, a estimé hier que «le niveau de concentration et d'intégration verticale proposé dans le cadre de cette transaction risque de compromettre les objectifs fondamentaux que poursuit le CRTC dans le marché des communications au Canada, soit un accès universel aux services, une diversité de choix de contenu et ultimement des prix abordables pour les consommateurs canadiens».