En bref - Le tirage des journaux américains a baissé

New York — Le tirage quotidien des journaux américains a chuté de 5 % par rapport à l'an dernier, pendant la période de six mois terminée le 30 septembre dernier, a révélé hier l'Audit Bureau of Circulations.

Cette dernière baisse n'est toutefois pas aussi importante que la réduction de 8,7 % observée lors de la période précédente, soit d'octobre 2009 à mars de cette année. Le tirage des journaux du dimanche a diminué de 4,5 % entre avril et septembre, comparativement à 6,5 % des six mois précédents. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour expliquer ce repli.

La popularité croissante de l'information sur Internet contribue tout d'abord à rendre inutiles, aux yeux de nombreux lecteurs, les abonnements à des quotidiens imprimés. Plusieurs éditeurs ont par ailleurs tenté de contrebalancer la diminution de leurs revenus publicitaires en haussant le prix des exemplaires en kiosque et des forfaits d'abonnement, ce qui a peut-être découragé des lecteurs. Des vingt-cinq plus importants journaux en circulation, seuls le Wall Street Journal, propriété de News Corporation, et le Dallas Morning News, un journal de l'entreprise A. H. Belo, ont annoncé des hausses dans leur tirage de semaine.