Médias - Le prix Peter Mackler est attribué au journaliste russe

Washington — Le prix Peter Mackler, récompensant le courage et l'éthique dans la profession de journaliste, a été attribué hier au journaliste russe Ilya Barabanov, rédacteur en chef adjoint de l'hebdomadaire d'opposition The New Times.

Ilya Barabanov, 24 ans, recevra ce prix le 22 octobre à Washington. L'année passée, le prix avait été attribué pour la première fois à un journaliste sri-lankais J. S. Tissainayagam, condamné en août à 20 ans de prison.

Ilya Barabanov est rédacteur en chef adjoint de The New Times, un hebdomadaire d'opposition qui a été la cible de perquisitions illégales et de poursuites par le gouvernement russe.

«Nous sommes enchantés de savoir que ce prix va à Ilya Barabanov», a déclaré dans un communiqué Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF).

«Être un journaliste en Russie est un des métiers les plus difficiles de nos jours. Les journalistes russes ont besoin d'être soutenus et reconnus dans le monde pour ce qu'ils font. Le talent d'Ilya, son courage et sa persévérance sont essentiels au journalisme russe», a poursuivi le patron de RSF.

Peter Mackler était rédacteur en chef régional pour l'Amérique du Nord à l'AFP quand il est brutalement décédé en 2008.

En plus de son infatigable passion pour l'information, Peter Mackler avait développé une organisation à but non lucratif, Global Media Forum, pour enseigner le journalisme à travers le monde et initier les enfants aux grands principes de la profession.

Ce prix, fondé pour honorer sa mémoire, est attribué conjointement par Global Media Forum et par l'antenne américaine de Reporters sans frontières.

À voir en vidéo