Merci à...

- ceux qui ont mis efforts, sueurs, enthousiame, temps, argent pour Le Devoir — qu'ils aient été journalistes, pupitreurs, photographes, correcteurs, commis, personnel de bureau, comptables, représentants publicitaires, collaborateurs extérieurs, donateurs, actionnaires, pressiers, distributeurs, camelots, et tous ceux qui nous ont donné un coup de main en 100 années qui en ont requis beaucoup;

- ceux qui nous ont acheté, lu, écrit, commenté, critiqué, porté aux nués, voués aux gémonies, qui ont prédit notre mort et applaudi à nos résurrections, et qui nous ont permis en 100 ans de nous améliorer, nous remettre en question, nous pousser de l'avant, nous faire rire et douter, mais toujours tenir le coup.

Merci à nous, équipes des temps passés, présents et futurs, merci à vous, générations de lecteurs qui ne cessent de se succéder.

La direction