À l'aube de ses 100 ans, Le Devoir affiche sa confiance en l'avenir

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Depuis hier, le quotidien indépendant a plus que jamais pignon sur rue. Le Devoir a en effet sa propre enseigne lumineuse, accrochée tout en haut de l'immeuble situé au 2050, rue de Bleury, coin Président-Kennedy.

À un peu plus de trois semaines du 10 janvier 2010, date qui marquera le coup d'envoi des festivités du 100e anniversaire du journal, il s'offre ainsi une belle vitrine en plein coeur de Montréal. La preuve que le quotidien fondé par Henri Bourassa est là pour de bon, toujours aussi vivant et allumé. Bref, bien de son temps.

Les lettres illuminées, en trois dimensions et d'une hauteur de près de quatre pieds chacune, rappellent celles qu'on retrouve en une du quotidien, et ce, depuis un siècle. La signature, déjà reconnue et appréciée, est on ne peut plus claire. Elle s'offre du coup à l'oeil curieux de qui déambulera dans le secteur.

L'enseigne a été conçue par Signature Design communication, et fabriquée par Transworld Signs. Sa mise en place, rendue possible grâce à la collaboration du propriétaire de l'édifice, Gestion Château d'Or, a par ailleurs nécessité une impressionnante logistique. Pas moins de trois camions-grues ont été utilisés pour la hisser jusqu'au neuvième étage, tandis que l'avenue du Président-Kennedy a été partiellement fermée à la circulation pendant une partie de la journée. Le Devoir est produit jour après jour dans ses locaux de la rue de Bleury depuis 1992.

Largement reconnu pour la rigueur de son travail, Le Devoir sera en outre plus présent que jamais au cours des prochains mois. De nombreuses activités sont en effet prévues pour marquer son premier siècle d'histoire, et ce, tout au long de 2010. Le départ sera donné le 10 janvier prochain, alors que les lecteurs sont invités à venir rencontrer les artisans du journal au Marché Bonsecours.

À voir en vidéo