À voir à la télévision le samedi 26 septembre - La liberté, la vraie

C'est le symbole de cette Amérique libre et fière. Celle qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais sans écraser ceux des autres pour parvenir à ses fins. Celle qui n'oublie pas que certains en ont bavé dans la vie, mais qu'ils n'en gardent pas moins une part de dignité humaine qui mérite le respect.

C'est un peu beaucoup tout cela, Johnny Cash. Et c'est justement ainsi que le décrivent les personnes qui expliquent, chacune à leur façon, ce que représente pour elles ce porte-parole par excellence de la musique country. Et on ratisse large dans L'Amérique de Johnny Cash, de Sheryl Crow au rappeur Snoop Dog, en passant par Al Gore et plusieurs membres de la famille de Cash. Tous interviennent au fur et à mesure qu'on raconte, de façon très bien rythmée, le parcours pas toujours tranquille de l'homme. Un parcours résolument à l'image de ses chansons.

Même Bob Dylan souligne les frissons que lui procurent certaines chansons du natif du Tennessee chaque fois qu'il les entend.

Ce Dylan avec qui Cash avait développé une réelle amitié. On les voit d'ailleurs rigoler ensemble dans le documentaire.

La rencontre de deux grands. Ils ont même enregistré quelques trucs très intéressants, les deux complices. Et, ô bonheur, on a aussi droit à un combo tout à fait délicieux dans le cadre de

« Toute une soirée avec... » d'Artv, puisque le documentaire est suivi du mythique spectacle enregistré à la prison de San Quentin en février 1969, devant des prisonniers pratiquement en délire. Surtout quand il leur joue sa San Quentin à lui, le temps de dire clairement tout son dégoût pour cette prison. À écouter en tapant du pied.

L'Amérique de Johnny Cash - Artv, 21h

À voir en vidéo