Radio-Canada - Le programme de compressions suit son cours

Le programme de compressions suit son cours à Radio-Canada, alors que les employés désireux de se prévaloir d'une préretraite avaient jusqu'à vendredi dernier pour manifester leur intention.

La haute direction de Radio-Canada refuse pour le moment de confirmer le nombre exact de demandes reçues, faisant valoir que, dans les prochaines semaines, chaque dossier doit être examiné, et chaque demandeur rencontré.

Selon l'échéancier en cours, le «processus de réaménagement» doit commencer à la fin mai.

Environ 800 employés doivent être mis à pied, selon le plan annoncé à la fin mars, dont 335 aux services français de Radio-Canada. Dans le seul secteur de l'information en français, ce sont 85 postes qui doivent être abolis.

Le programme de mises à la retraite prévoit l'équivalent d'environ une année du salaire de base pour ceux qui veulent s'en prévaloir. La direction de Radio-Canada ne pouvait confirmer aucun départ individuel hier, mais le Globe and Mail signalait dans son édition d'hier le départ de Don Newman, un des plus célèbres journalistes politiques de CBC.

À voir en vidéo