À voir à la télévision le mardi 5 mai - La télé-réalité pour sauver les régions

Il fallait y penser. Année après année, la Gaspésie peine à mettre la main sur du personnel qualifié dans le domaine de la restauration pour sa courte — mais charmante — période estivale.

Une p'tite misère qui n'en est désormais plus une pour deux cuistots du coin, Yannick Ouellet et Dany Gasse, qui ont décidé de stimuler le recrutement par l'entre-mise d'un... docu-réalité.

Intitulé Croquez la Gaspésie, l'objet télé-visuel, qui prend son envol ce soir sur les ondes d'Artv, met en vedette tous ces ingrédients qui poussent bien de nos jours à la télé: de la bouffe, des jeunes beaux et dynamiques en quête d'une voie dans la vie et les paysages salins de la Gaspésie. Le tout en format de 10 épisodes de 30 minutes.

Un peu sur le modèle des compagnons-citadins-artisans-apprentis du rebut global, cette nouvelle émission, qui exploite donc un vieux concept, se propose de suivre pas à pas les joies, les peines, les doutes et les moments de découverte de six novices, métissés serré s'entend, dans les cuisines de l'épicerie fine-traiteur Chez Alexis, à Sainte-Anne-des-Monts. Bien sûr, il va y être question de gaucherie, de maladresse, puis de confiance, de créativité, de rire, de légumes bio, de crabes, de petits gibiers et de cuisson de la truite en papillote, en plein air, avec la mer — c'est comme ça qu'on nomme le fleuve à cet endroit — en arrière-plan.

Présenté comme une «aventure télévisuelle, sociale, humaine et gustative», cette invitation à croquer dans le Québec maritime avec sa brochette d'aspirants chefs cuisiniers aux traits prévisibles (le timide, le pas sûr de lui, le trop sûr de lui, l'émotive... ) livre, à en juger par les deux premiers épisodes de cette série, ce qu'elle annonce. Sans plus.

Croquez la Gaspésie - Artv, 20h

À voir en vidéo