À voir à la télévision le jeudi 7 mai - L'île de la détention

C'est au premier abord le rêve probable de tout prisonnier coincé dans la grisaille d'un pénitencier depuis de nombreuses années: une île au climat chaud dans l'océan Pacifique, loin de la ville et de la pollution, avec cocotiers et plages qui n'en finissent plus; bref, le paradis...

Pourtant, il s'agit d'une prison fédérale mexicaine, une prison à ciel ouvert sans barreaux, où les détenus ont la possibilité de vivre avec leur famille dans une maison qui leur est attribuée et peuvent même se monter une petite affaire pour préparer leur retour dans la société.

Un tel portrait peut sembler idyllique, mais en regardant ce reportage français, on constate que les 900 prisonniers de l'île Maria Madre (triés sur le volet) n'en restent pas moins condamnés à vivre en liberté très surveillée: 150 gardes arpentent l'île en permanence, effectuent périodiquement des fouilles dans les maisons des détenus et s'assurent que ces derniers ne s'approchent pas trop des vagues qui pourraient «favoriser» leur évasion... N'empêche qu'ils devraient nager une vingtaine de kilomètres, la distance interdite à la navigation autour de l'île. Cela dit, ces conditions de vie sont bien loin de celles qui primaient sur l'île péniten-tiaire de 1905 jusqu'à sa fermeture au début des années 2000. Le gouvernement mexicain a entrepris en 2004 une réforme abolissant la peine de mort et à perpétuité qui a mené à la réouverture de Maria Madre sous forme de prison plus «humaine»

La journaliste Marie David a rencontré plusieurs détenus qui racontent leur vie quotidienne, leur joie de pouvoir y vivre avec leur famille ou d'y avoir trouvé l'amour, et aussi leur espoir de réintégrer la société et d'y trouver leur place, entre autres grâce aux formations professionnelles qui leur sont offertes sur l'île. Il semble que pour plusieurs ce souhait se réalise, puisque le taux de récidive des ex-détenus de l'isla Madre est de beaucoup inférieur à celui des autres prisons. Voilà peut-être un exemple à suivre...

Isla Madre : prison sans barreaux - RDI, 20h

À voir en vidéo