Médias - La télé règne toujours

Malgré cette vieille télé abandonnée pour cause de changements technologiques, le petit écran a encore un bel avenir.
Photo: Agence Reuters Malgré cette vieille télé abandonnée pour cause de changements technologiques, le petit écran a encore un bel avenir.

La télévision est-elle en perte de vitesse? Malgré tout ce qu'on dit sur la concurrence d'Internet, elle demeure extrêmement populaire, comme le démontrent des données récentes sur l'écoute aux États-Unis et en France.

La firme Nielsen publiait la semaine dernière une étude sur l'utilisation des «trois écrans» (télévision, Internet et cellulaire), étude qui établit la force de la télévision. Nielsen soutient qu'en 2008 l'Américain moyen a regardé 151 heures de télévision par mois, en moyenne, ce qui serait un record.

Un bel avenir

L'étude ne mentionne pas si l'écoute a été plus élevée que la normale à cause de l'intérêt suscité par la campagne électorale à la présidence, mais on peut le croire. Elle a été faite au cours du dernier trimestre de 2008 et, par rapport au dernier trimestre de 2007, il s'agit d'une augmentation de six heures par mois. De plus, ce même Américain moyen consomme environ trois heures de vidéos en ligne par mois et quatre heures de vidéos sur des cellulaires et «autres supports».

La vice-présidente de Nielsen fait remarquer que «la télévision demeure le principal support pour regarder des programmes», alors qu'Internet et les plateformes mobiles représentent un complément de plus en plus important, ajoute-t-elle.

Détail savoureux (particulièrement pour les patrons d'entreprises): 65 % des gens qui regardent des vidéos sur Internet le font entre 9h et 17h du lundi au vendredi, soit pendant les heures traditionnelles de bureau!

Nielsen ajoute que cette hausse de l'écoute télévisuelle est également liée à la popularité croissante des enregistreurs numériques personnels.

On ignore à quel point la situation économique difficile force un nombre grandissant de gens à limiter leurs sorties et à demeurer à la maison pour regarder la télévision, mais c'est une hypothèse qui est évoquée par certains spécialistes.

Il y a quelques jours, un article du magazine français Les Échos faisait état de données qui indiquent un fort intérêt pour la télévision. L'article était justement intitulé «La télé a de beaux jours devant elle». Selon la firme Médiamétrie, qui mesure l'écoute télévisuelle en France, en 2008 la durée moyenne d'écoute de la télévision a diminué de trois minutes. Mais Les Échos rappellent que les Français ont passé trois heures 24 minutes chaque jour devant leur téléviseur en moyenne... soit 18 minutes de plus qu'en 1998 (il faut préciser que l'offre télévisuelle a beaucoup augmenté en France ces dernières années, avec l'arrivée de plusieurs chaînes spécialisées).

On ne dispose pas de données très récentes sur l'écoute télévisuelle au Canada. Le dernier rapport du CRTC sur ce sujet, qui date de l'été dernier, analysait l'écoute de 2007. Le rapport faisait état d'une diminution des heures d'écoute de quelques minutes par semaine, mais l'écoute générale demeurait à un niveau élevé. Par exemple, chez les 25-54 ans, elle se situait à 26,5 heures par semaine.

Il est certain que le mode de consommation de la télévision est en pleine transformation, avec l'écoute sur Internet, la vidéo sur demande, les coffrets de séries télévisées en DVD et, bientôt, la télé sur cellulaire, mais l'intérêt pour le «produit télévisuel», si l'on peut dire, n'est pas près de s'éteindre.

À voir en vidéo