Audiences du CRTC sur les nouveaux médias - La SRC veut la contribution des fournisseurs Internet

Gatineau — La Société Radio-Canada demande au CRTC d'imposer une contribution financière aux fournisseurs d'accès Internet, afin de créer un fonds pour développer les nouveaux médias et leur contenu canadien.

La SRC a témoigné, hier à Gatineau, lors des audiences que tient le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) sur les nouveaux médias, dont Internet.

Les représentants de Radio-Canada s'étaient jusqu'ici limités à demander qu'il y ait de nouvelles sources de revenus pour développer l'offre dans les nouveaux médias et leur contenu canadien. Mais lors de leur témoignage hier, ils ont précisé qu'ils voulaient l'établissement d'un fonds pour les nouveaux médias qui serait financé par les fournisseurs d'accès Internet, comme Vidéotron, Bell et Rogers.

Radio-Canada a expliqué que les coûts pour développer ces nouvelles plateformes ne font qu'augmenter, car la demande des consommateurs est croissante, alors que les revenus publicitaires ne suivent pas la même courbe.

Si les fournisseurs d'accès Internet devaient verser une contribution à un tel fonds, il est vraisemblable que la facture serait refilée aux consommateurs en bout de ligne, une possibilité qui n'a pas été repoussée par la SRC: ce sera aux fournisseurs de voir, indique-t-on.

Radio-Canada a évoqué un fonds de 100 millions de dollars pour tout le Canada. Un fonds ainsi nanti représenterait un montant supplémentaire de 1,05 $ par mois par abonné.

À voir en vidéo