À voir à la télévision le samedi 27 décembre - Chanter pour enchanter

Fatalement, après les albums de Shilvi, les livres-disques, la poupée, les costumes, les casquettes de Shilvi, la transposition à la scène de l'univers de la «p'tite poupoune» était dans le collimateur. Et tout aussi garanti sur facture, vu le contrôle très serré de la qualité exercé par Sylvie Dumontier — la «maman» de Shilvi — à chaque nouvelle étape de la vie commerciale de sa création, le «shpectacle» résultant allait être très exactement dans l'esprit Shilvi. À savoir: tout sauf de la puériculture. Pas question d'éduquer sans en avoir l'air: Shilvi chante pour enchanter, et elle enchante, petits et grands.

Les chansons: tout est parti de là, et le succès de Shilvi tient encore et toujours là-dessus: la rouquine ne serine pas de comptines, la musique autour n'est jamais enfantine, et les textes sont de petits morceaux de vie sur le mode poétique. Gracieuseté de Marc et Denis Larochelle, Shilvi chante ses mélodies jolies sur des arrangements jazzy, pop, électro, et l'approche ludique rappelle nettement moins les jeux pédagogiques à la Passe-Partout que les facéties à la Bobinette et compagnie. À un moment du «shpectacle», le toutou-hippopotame Popo lance un «Grosse patate!» à Shilvi qui a tout de Paillasson.

Ledit «shpectacle», mis en scène par Daniel Brière, tourne donc autour des chansons, fort habilement amenées par de petites saynètes qui font plus souvent sourire que s'esclaffer, mariant les petits riens du quotidien d'une petite fille à son imaginaire: on passe sans problème de la poupée Shilvi à une Shilvi de chair et d'os (Véronique Marchand), la maman de Shilvi lui parle en ombre chinoise (façon Bori), et Popo est suivi comme son ombre par son marionnettiste (façon Bori, également). Pour une fois, on ne cherche pas l'émerveillement à tout prix: l'ordinaire de Shilvi est déjà merveilleux. Question de regard. À ceux qui rateraient l'émission: le «shpectacle» est disponible ces jours-ci en DVD.

Shilvi - Le Shpectacle - Radio-Canada, 17h

À voir en vidéo