Théâtre et musique - Pousser la réflexion hors scène

La pièce La vie devant soi de Romain Gary, présentée au Théâtre du Rideau Vert.
Photo: La pièce La vie devant soi de Romain Gary, présentée au Théâtre du Rideau Vert.

En matière de théâtre et de musique, peu de revues francophones paraissent au Québec. Les Cahiers de théâtre Jeu, L'Annuaire théâtral et Circuit, toutes représentées par la SODEP, sont les seules à se partager cet univers. Leur lectorat, surtout composé de passionnés et de fins connaisseurs, leur confère un caractère particulier.

Conçue comme une revue d'art, mais aussi comme un outil de réflexion, Circuit est une importante référence dans le domaine de la musicologie spécialisée. Paraissant trois fois par année, la revue s'adresse aux mélomanes préoccupés par la création musicale contemporaine et ses enjeux.

«La plupart des articles sont écrits par des musicologues ou des aspirants musicologues d'un peu partout sur la planète, ou par des compositeurs. La revue ne s'intéresse pas à l'actualité de la musique, mais plutôt à l'actualité du développement de la musique», soutient Réjean Beaucage, directeur administratif de Circuit.

Ayant en commun la musique contemporaine, les thèmes abordés par Circuit sont très variés. En français et en anglais, on peut y lire autant des articles sur ce qui se fait au Québec qu'ailleurs dans le monde. D'un numéro à l'autre, de Frank Zappa à Claude Vivier, on y trouve un peu de tout, pour tous les goûts... contemporains!

Un Annuaire à caractère international

Publié deux fois par année par la Société québécoise d'études théâtrales, en collaboration avec le Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l'Université d'Ottawa, L'Annuaire théâtral est une revue savante s'intéressant aux études théâtrales.

«On trouve dans L'Annuaire des articles qui portent sur le théâtre contemporain, mais aussi des articles qui portent sur l'histoire du théâtre. Chaque numéro comprend des dossiers thématiques et une section d'articles en études libres. Des notes de lecture sur des parutions récentes en français et en anglais viennent compléter le tout», affirme Sylvain Schryburt, rédacteur en chef de L'Annuaire théâtral.

À l'origine, la revue se concentrait plutôt sur le milieu québécois. Depuis le début des années 2000, elle tend à s'internationaliser. «On a commencé à faire plusieurs dossiers sur le travail étranger, comme la dramaturgie irlandaise ou anglaise, par exemple. On a un dossier en préparation sur le théâtre hongrois. C'est une voie que nous souhaitons continuer à emprunter», affirme M. Schyburt.

C'est dans cette optique que le prochain numéro, «Désordre et ordonnancement», paraîtra cet hiver. On y trouvera des articles traitant de l'idée de transgression au théâtre, ainsi qu'un dossier sur la dramaturgie hongroise.

Des Cahiers pour une vision complète

Fondés au milieu des années 1970 lorsque le milieu théâtral québécois était en pleine effervescence, Les Cahiers de théâtre Jeu s'imposent aujourd'hui comme une référence en la matière. De l'expérimental au théâtre traditionnel, en passant par la danse et le cirque, une foule de sujets et d'angles sont abordés par Jeu. Dans les pages de cette publication trimestrielle, on peut trouver des articles sur la production courante, des critiques, des entretiens, des portraits et des tables rondes. Il y est aussi question de théâtre à l'étranger.

«Puisque le théâtre québécois circule beaucoup à travers le monde, il est évident que les observateurs de ce théâtre circulent aussi! Dans la revue Jeu, il est régulièrement question des grands festivals, comme le festival d'Avignon, par exemple», précise Michel Vaïs, rédacteur en chef des Cahiers de théâtre Jeu.

Bien qu'elle traite d'un grand nombre de thèmes, la revue ne se donne pas pour objectif de rendre compte de tout. Le comité de rédaction, constitué d'un noyau dur d'une dizaine de passionnés de théâtre, professeurs, critiques et universitaires, procède à des choix au fil de ses observations, privilégiant un art qui manifeste une vision artistique engagée et qui se renouvelle par son discours ou sa forme.

«Nous effectuons nos choix selon nos observations de ce qui se passe. Nous cherchons à en dégager les éléments essentiels. Nous suivons l'actualité théâtrale, mais nous ne sommes pas à la remorque de cette actualité. Elle n'est pas notre principale guide», explique M. Vaïs.

Par exemple, l'équipe de Jeu observe depuis un moment qu'un grand nombre de productions sont réalisées en solo. Pour proposer une réflexion sur le phénomène, la revue publiera sous peu un dossier sur les spectacles en solo, un thème actuel, mais pas directement lié à l'actualité.

Et, en 2008, Jeu a mis au monde l'un de ses projets les plus importants: le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois. Réalisé sous la direction de Michel Vaïs et publié par Québec Amériques, l'ouvrage rend compte du parcours de 450 artistes, des comédiens, des metteurs en scène et des scénographes, et propose une appréciation critique de leur travail. Comme la revue, le dictionnaire s'adresse autant aux passionnés de théâtre qu'aux étudiants et aux professionnels du milieu. Le tout est actuellement disponible en librairie.

***

Collaboratrice du Devoir
1 commentaire
  • michelninovais@gmail.com - Abonné 22 novembre 2008 08 h 46

    Dossier solo déjà paru

    Le dossier de la revue JEU sur les spectacles solos est déjà paru: il se trouve dans notre numéro 127, lancé en juin 2008.

    Michel Vaïs
    Rédacteur en chef