En bref - Le contenu de Quebecor sera un élément clé dans le sans-fil

Le conglomérat Quebecor garde pour lui la stratégie qu'il entend employer à titre de nouveau joueur de l'industrie canadienne des communications sans fil, mais son président et chef de la direction, Pierre Karl Péladeau, a fait valoir à Toronto, hier, que ses journaux pourraient livrer un important contenu à d'éventuels partenaires dans ce secteur.

«Nous sommes certainement en bonne position pour envisager toute négociation, en plus de quoi nous avons la capacité de donner accès au Québec aux autres opérateurs qui auront besoin d'une sorte de réseau», a déclaré M. Péladeau dans le cadre d'une conférence sur les télécommunications. La société montréalaise a récemment dépensé presque 450 millions afin de faire l'acquisition de 40 mégahertz de fréquences du spectre sans fil au Québec, en plus de 100 millions pour acquérir d'autres fréquences dans le sud de l'Ontario, soit des secteurs fortement peuplés dans lesquels se trouvent certaines des plus grandes villes au pays. Malgré le fait qu'elle ait abandonné son projet initial de développement d'une plateforme nationale, la société compte consacrer entre 800 millions et un milliard, au cours des trois à quatre prochaines années, à la mise en service de son propre service sans fil.

À voir en vidéo