Dutrizac prendra la place de Gilles Proulx

Benoît Dutrizac prendra la relève de Gilles Proulx cet automne au Journal du midi du 98,5 FM et il entend en faire une émission encore plus axée sur l'information.

«Ce sera assez différent, indique-t-il au Devoir. Je veux aller plus loin dans la nouvelle, faire peut-être plus d'entrevues et moins de commentaires à l'emporte-pièce. En fait, j'aimerais regrouper encore mieux les ressources journalistiques du groupe Corus et faire un vrai bulletin de nouvelles.»

Après avoir passé près de 25 ans à la barre d'une émission radiophonique du midi, Gilles Proulx quitte en effet son poste ce printemps. Gilles Proulx avait présenté son Journal du midi d'abord à CJMS, puis à CKAC, au réseau AM, avant d'officier au 98,5 FM.

Le titre de la nouvelle émission de Benoît Dutrizac n'est pas encore déterminé. Celui avoue abandonner ses émissions de week-end «avec un pincement au coeur, parce que j'avais trouvé mon rythme. Mais le midi en semaine, c'est assez prestigieux.» Dans le créneau horaire du samedi et du dimanche matin, l'écoute des émissions de Dutrizac était en hausse, selon les derniers sondages BBM.

Certains collaborateurs de la fin de semaine pourraient d'ailleurs se retrouver dans la nouvelle émission du midi.
1 commentaire
  • Claude L'Heureux - Abonné 30 avril 2008 20 h 07

    Une autre victime

    Gilles Proulx est une autre victime de l'indécision des Québécois à prendre leurs affaires en main: il y a laissé sa peau. Il doit être heureux d'être remplacé par monsieur Dutrizac qui devrait faire un excellent travail même s'il semble d'un nationalisme plutôt tiède. Ça fera une couverture journalistique plus percutante que celle de Radio-Can.

    Claude L'Heureux, Québec