Les syndiqués du Journal de Québec en arbitrage ?

Québec — Les 252 travailleurs du Journal de Québec, en lock-out depuis neuf mois, devront se prononcer dans les prochaines heures sur la suggestion de leurs syndicats de porter le conflit en arbitrage.

Les négociations entre Quebecor Media et les employés du journal, qui se déroulaient en présence d'un conciliateur depuis deux semaines, se trouvent actuellement dans une impasse. Denis Bolduc, porte-parole des syndiqués, se dit déçu de devoir ainsi retourner à la case départ, mais il croit qu'il s'agit désormais de la meilleure solution.