À voir à la télévision le vendredi 11 janvier - Un goût de Provence en janvier

De quoi nous faire oublier les rigueurs de l'hiver québécois! Pour baptiser l'année 2008, Josée di Stasio nous emmène dans une Provence luxuriante et ensoleillée, où seul le vent nous rappelle l'hiver.

On entre dans la maison de Jeanne Bayole, qui concocte avec son invitée deux classiques de la cuisine provençale: la soupe au pistou et la tapenade. Mais d'abord, un petit tour au marché pour y quérir les légumes (poireau, haricots verts, oignon, carottes et tomates), avant de s'installer au jardin pour expliquer la recette.

S'il y a «autant de soupes au pistou que de personnes qui en font», indique la dame Bayole, on y trouve toujours les haricots (blancs, rouges, etc.) à sa base, qu'il faut prendre le temps d'écosser. «Ça fait partie du plaisir... »

Le pistou se prépare idéalement au mortier, parce que «ce qui donne le goût, c'est de casser l'ail, le basilic dans le mortier», auxquels on ajoute la tomate (qui cuit dans la soupe) et l'huile.

Plus qu'une simple recette, c'est la rencontre avec la famille de Jeanne qui donne toute sa saveur à l'émission. Une maman cuisinière et galériste, un papa qui peint quotidiennement. Jeanne elle-même rénove, avec son mari, de vieilles roulottes tziganes pour en faire des salons extérieurs où faire la sieste, discuter, prendre le thé.

Pour une incursion dans la chaleur d'une famille provençale «tissée serré», aux talents culinaires inscrits dans les gènes...

À la di Stasio / Trois femmes en Provence - Télé-Québec, 21h

À voir en vidéo