À voir à la télévision le jeudi 12 décembre - La voix de son maître

Drame à trois entre un inventeur excentrique, un chien fidèle et un pingouin sans foi ni loi, Un mauvais pantalon, du brillant (autant dire génial) animateur britannique Nick Park, est un bijou loufoque, cumulant l'humour absurde, des péripéties rebondissantes issues d'une imagination débridée et des personnages de pâte à modeler au charme démentiel. Du moins aux yeux des inconditionnels de Nick Park, dont je suis.

Ce film donnant la vedette au duo formé par le chien Gromit et son maître Wallace remporta l'Oscar du meilleur court métrage d'animation en 1994. Nick Park n'en est pas à un Oscar près, puisqu'il reçut deux autres statuettes: une en 1990 pour Creature Comforts, hilarantes conversations d'animaux au zoo, et en 1996 pour A Close Shave, redonnant brillamment le crachoir à Wallace et Gromit.

Dans Un mauvais pantalon, venez découvrir comment le pantalon robot, un cadeau d'anniversaire mécanique offert pour son anniversaire au chien Gromit par son maître Wallace, sème le malheur autour de lui. Comment homme et chien seront victimes d'un complot ourdi par un affreux pingouin cambrioleur et comment le cadeau sera détourné à des fins infâmes. Nick Park possède non seulement une inventivité sans frein et un humour très british mais également un sens de la mise en scène. Ses compositions et ses prises de vue sont remarquables. Il soigne chaque détail et contribue à faire de ses courts métrages d'animation des bulles où folie et professionnalisme se marient pour le meilleur et jamais pour le pire.

Wallace et Gromit: Un mauvais pantalon

Radio-Canada, 19h30