À voir à la télévision le mardi 17 avril - La petite cité des femmes

La fin de la deuxième saison de Beautés désespérées vous avait sûrement laissé pantois... et déçu. Entre votre frayeur en voyant Orson Hodge (Kyle MacLachlan) foncer droit devant sur la voiture de Mike Delfino (James Denton) et votre légère perplexité devant une série qui, après un départ fracassant, semblait aller nulle part, votre fidélité de téléspectateur n'était plus aussi inébranlable.

Marc Cherry, le glorieux concepteur, a reconnu que le succès instantané de Beautés désespérées (acquis par les télés du monde entier et adapté en espagnol pour des auditoires latino-américains) ainsi que les pressions du réseau ABC ont contribué à diluer la sauce. Et il n'a pas fallu beaucoup de couvertures de magazine ou de trophées pour faire grimper en flèche les salaires des quatre vedettes féminines, passant en quelques épisodes de cinq à six chiffres...

Même si les ciseaux des censeurs ont continué leur travail pour éliminer les parties de jambes en l'air qui donnaient du piquant à la série, les crimes vicieux, les complots mesquins et les absurdités narratives tapissent toujours les murs des riches demeures de Wisteria Lane. Et ils seront plus nombreux et plus salaces que jamais cet été. Car tandis que Susan (Teri Hatcher) veille sur Mike, dans un état comateux depuis six mois, Bree (Marcia Cross) s'apprête à épouser l'homme qui est responsable de la triste condition de l'amant de sa meilleure amie... Les autres copines vivent elles aussi leur lot de tracas, Lynette (Felicity Huffman) étant forcée de composer avec la fille de son mari et d'une lointaine maîtresse, alors que Gabrielle (Eva Longoria) apprivoise les joies (?) du célibat. De nouveaux personnages se greffent à ce petit monde agité, dont un séduisant millionnaire anglais qui traverse la même épreuve que Susan; ils se rapprocheront, et pas seulement à l'hôpital. Pendant ce temps, sur Wisteria Lane, cette petite cité des riches femmes de banlieue, les rumeurs, et les tueurs, courent toujours...

Beautés désespérées, Radio-Canada, 20h

À voir en vidéo