En bref - Offres rejetées au Journal de Québec

Québec — Trois des quatre syndicats du Journal de Québec ont rejeté samedi les récentes offres de la direction, mais demandent à retourner à la table de négociation avec l'employeur.

Cette décision a été rendue publique samedi soir au terme d'une série d'assemblées générales où les syndiqués devaient se prononcer sur les propositions de Quebecor déposées mardi. Celles-ci ont été refusées à l'unanimité par les employés de la rédaction, à 99 % par ceux de l'imprimerie et à 98 % par ceux des bureaux. Seuls les membres du syndicat des représentants aux ventes ont accepté, à 54,5 %, la convention collective qui leur était proposée. Une grève n'est toutefois pas envisagée par les quelque 250 syndiqués. Les employés sont conscients que ce refus pourrait pousser la direction à déclencher un lock-out. «On l'a analysé et ça fait partie des hypothèses. Nous croyons que ce n'est pas le bon choix», a exposé le porte-parole.

À voir en vidéo