À voir à la télévision le jeudi 8 février - Mission de paix sous la violence

En 1999, le Timor oriental tenait un référendum pour accéder à son indépendance, après des années de lutte contre le gouvernement indonésien, qui avait annexé ce territoire en 1975. À l'occasion du référendum, moins de trois cents policiers avaient été envoyés par l'ONU pour superviser les opérations. Des policiers non armés. La région a alors versé dans une répression sanglante.

Un producteur s'est intéressé à ces événements méconnus chez nous, et cette série originale en quatre épisodes, qui débute ce soir, est une coproduction entre la télévision australienne et CBC, du Canada anglais. La série, qui a reçu plusieurs prix en Australie, met principalement en vedette David Wenham, dans le rôle d'un policier australien envoyé sur place, et la Québécoise Isabelle Blais, dans le rôle d'une officière de la Gendarmerie royale du Canada qui devait être envoyée au Kosovo mais qui voit son «ordre de mission» changer à la dernière minute.

Le sujet est traité avec sérieux, de façon sensible, et ne porte pas à rire, bien sûr, avec ces deux policiers souvent impuissants qui découvrent au fur et à mesure le climat de tension extrême qui prévaut dans la région et les massacres organisés avec la complicité de l'armée indonésienne. Certaines scènes saisissantes nous font comprendre à quel point la démocratie est un bien fragile, avec ces officiers de l'ONU qui doivent courir sous les balles pour protéger les urnes contenant les précieux bulletins de vote.

Un reproche: la traduction française semble un peu ampoulée... et il faut vraiment faire un effort pour imaginer Isabelle Blais en «policière de la GRC»!

La Grande Sélection / À feu et à sang, Télé-Québec, 21h