Une concurrente du Banquier au téléjournal - Les journalistes de TVA sont indignés

Le passage d'une concurrente du Banquier au téléjournal de TVA jeudi dernier continue à faire des vagues. «C'est vraiment quelque chose de nouveau, et nous protestons fort parce qu'il faut que ça arrête tout de suite», s'indigne le porte-parole du Syndicat des employés de TVA, Michel Bibeault, du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Jeudi dernier, lors de la diffusion du jeu questionnaire Le Banquier, la présentatrice du TVA 22h, Sophie Thibault, est intervenue pendant une pause publicitaire pour annoncer une entrevue avec la concurrente de l'émission au TVA 22h qui allait suivre.

Cette concurrente, particulièrement exubérante sur le plateau du Banquier, n'avait ni gagné le gros lot ni fait quelque activité justifiant qu'on en fasse une nouvelle.

Depuis vendredi, l'histoire fait beaucoup jaser dans la salle des nouvelles de TVA. «Nous représentons les 140 journalistes de la salle, a expliqué Michel Bibeault, et ils étaient tous indignés de voir une telle entrevue. C'est de l'autopromotion qui n'a rien à voir avec l'information.»

M. Bibeault convient qu'on peut trouver dans Salut, bonjour le matin «des informations qui sont plus légères, par exemple des nouvelles de Star Académie, parce que c'est une émission d'information et de variétés. Mais le 22h, c'est autre chose. Ça remet en question toutes nos normes professionnelles et ça affecte la crédibilité des journalistes, qui font pourtant bien leur travail».

Au SCFP, on soutient sans donner plus de détails que la décision d'interviewer la concurrente du Banquier pendant le bulletin de nouvelles provenait directement de la direction de TVA.