À voir à la télévision le jeudi 21 décembre - Une Marie-Antoinette québécoise

Ce Marie-Antoinette est sûrement l'un des projets les plus inusités à avoir vu le jour sur nos ondes. Il s'agit d'une commande de la télévision française (FR2), qui voulait un documentaire sur Marie-Antoinette et a fait appel au réalisateur québécois Yves Simoneau (qui avait réalisé Napoléon). FR2 s'est associée à Télé-Québec et a laissé Simoneau choisir une distribution entièrement québécoise pour incarner la cour de Versailles, ce qui n'est pas banal! Simoneau a ensuite fait appel à Francis Leclerc pour l'aider, autre particularité très rare, et les deux réalisateurs ont travaillé main dans la main.

Mais la grande nouveauté de cette production, c'est qu'elle a été entièrement tournée en décors numériques. L'équipe a d'abord filmé pendant quelques jours les différentes salles de Versailles. Puis, on a fait jouer les comédiens dans un studio vide de la région montréalaise, pour ensuite introduire le décor par ordinateur.

Pour apprécier Marie-Antoinette, il faut oublier toute cette quincaillerie technologique, et surtout se souvenir qu'il ne s'agit pas d'une fiction, mais plutôt d'un docu-fiction, avec un narrateur (Guy Nadon) qui raconte la vie de la célèbre reine, interprétée par une Karine Vanasse crédible, les scènes jouées par les comédiens venant illustrer la narration.

Une fois qu'on a compris le principe, on finit par se laisser emporter par l'histoire, qui prend la forme d'un excellent minicours historique.

Par ailleurs, ceux qui sont curieux de savoir comment cette production a été tournée pourront regarder demain à Télé-Québec le documentaire Marie-Antoinette sur fond vert.

Cinéma / Marie-Antoinette, Télé-Québec, 21h