Vidéotron pourrait distribuer la chaîne d'information continue France 24

Les distributeurs québécois semblent peu intéressés à diffuser la nouvelle chaîne Al Jazeera anglophone, lancée le 15 novembre.
Photo: Agence Reuters Les distributeurs québécois semblent peu intéressés à diffuser la nouvelle chaîne Al Jazeera anglophone, lancée le 15 novembre.

Le distributeur Vidéotron se montre favorable à une éventuelle distribution au Québec de la chaîne d'information continue France 24, laquelle sera lancée dans deux semaines. Mais cette distribution ne se ferait pas avant six mois.

«France 24 nous a approchés pour qu'on les parraine auprès du CRTC, explique Isabelle Dessureault, vice-présidente aux affaires corporatives chez Vidéotron. Nous avons manifesté notre intérêt, mais ils doivent nous recontacter. C'est sûrement un dossier que nous analyserons avec sérieux lorsqu'il se présentera.»

France 24, cette «CNN à la française», doit être lancée le 6 décembre prochain en France. Sa distribution est d'abord prévue en Europe et au Moyen-Orient.

Pour être distribuée au Canada, une chaîne de télévision étrangère doit en faire la demande auprès du CRTC par l'entremise d'un distributeur parrain. Mais Isabelle Dessureault prévient que si cette démarche formelle est faite, il faudra attendre au moins six mois avant que la chaîne soit effectivement disponible au pays, le temps de compléter toutes les procédures auprès du CRTC.

Interrogé sur la possibilité que Bell Express Vu offre également la chaîne, le porte-parole de Bell, Pierre Leclerc, a indiqué que «nous ne pouvons pas commenter ni spéculer pour le moment».

France 24 sera disponible en accès libre pendant deux jours sur Internet le 6 décembre. Par la suite, sa diffusion sur Internet deviendra payante. La chaîne, propriété à parts égales de TF1 et de France Télévision, veut rendre compte de l'actualité internationale à travers un regard français. Elle sera offerte en deux canaux, l'un complètement en langue française et l'autre multilingue, surtout anglophone, alors que des émissions en arabe et en espagnol s'ajouteront en 2007.

Le cas Al Jazeera

Par ailleurs, les distributeurs québécois semblent beaucoup moins intéressés à diffuser la nouvelle chaîne Al Jazeera International anglophone, chaîne d'information continue lancée le 15 novembre dernier.

Cette chaîne veut porter partout dans le monde l'esprit de la chaîne arabe al-Jazira, qui fait concurrence dans plusieurs marchés internationaux à CNN et à la BBC.

Au Canada, le CRTC avait autorisé à l'été 2004 la chaîne arabe al-Jazira à être distribuée, mais à la condition que les distributeurs surveillent les propos diffusés et s'abstiennent de diffuser des «propos offensants».

Cette mesure était du jamais vu au pays. À l'époque, Vidéotron avait refusé de mettre en place un système de «censure», disait l'entreprise.

L'obligation du CRTC semble très difficile à respecter dans les faits et encore aujourd'hui, Pierre Leclerc, de Bell, affirme que «nous n'avons pas les ressources pour analyser en détail le contenu de la chaîne».

Il est difficile pour le moment d'établir à quel point la nouvelle Al Jazeera anglophone ressemble à la chaîne arabe originale, mais «à notre connaissance, Al Jazeera International ne s'est pas trouvé de parrain pour faire une demande au Canada, soutient Isabelle Dessureault, de Vidéotron, et de notre côté, ce n'est pas une priorité».

À voir en vidéo