À voir à la télévision le dimanche 12 novembre - Savoir tirer sa révérence

Est-ce vraiment la fin? On ose à peine le croire tant chaque nouvel épisode de Prime Suspect réveille à tout coup notre enthousiasme pour cette série policière britannique d'une intelligence rare et d'une efficacité redoutable. Et la présence d'Helen Mirren n'est pas étrangère à ce culte. Depuis 15 ans et au fil des six épisodes précédents, l'actrice a établi un véritable rapport d'amour-haine avec le personnage du détective Jane Tennison.

Sans doute pour faire monter les enchères, et exiger le meilleur des successeurs de la créatrice de la série Lynda La Plante, Helen Mirren s'est souvent fait tirer l'oreille pour renouer avec cette femme antipathique, autoritaire, impitoyable et d'un flair digne de Miss Marple, le sex-appeal en plus! À tout coup, ses retours deviennent des événements et ses exploits, un pur bonheur de téléphage.

Or voilà que les choses apparaissent plus claires que jamais: nous sommes à l'heure du final act, question de dissiper les derniers doutes sur la ténacité de Tennison. Car la grande dame de l'enquête criminelle est sur le point de prendre sa retraite. Mais qui a dit que cette femme, qui ne vit que pour son boulot et ne comprend pas ceux qui pensent différemment d'elle, pouvait s'éclipser en douce?

Une fois encore, elle se retrouve devant un casse-tête délicat — la disparition d'une adolescente supposément sans histoire —, mais pour mettre les morceaux en place, il lui faudra tout son courage. Elle croit d'ailleurs le trouver dans le vin et le whisky, dans des quantités inquiétantes. Et elle est loin de perdre l'habitude en découvrant que son père n'en a plus pour très longtemps à vivre. Tout est donc en place pour une finale au parfum mélancolique, assortie de rebondissements à couper le souffle... même celui chargé d'alcool.

Prime Suspect : The Final Act, PBS, 21h