À voir à la télévision le jeudi 5 octobre - Un rocky québécois

Le 7e round, Radio-Canada, 20h

***

Il y a le jeune boxeur ambitieux et plutôt baveux, qui défie l'ancien champion. Il y a les blondes légitimes et les «pitounes» qui tournent autour des boxeurs. Il y a le vieil entraîneur, ancien champion marqué de cicatrices, les promoteurs véreux, les journalistes d'expérience qui ont vu neiger, les idéalistes qui risquent de se faire broyer, bref une série d'archétypes qu'on peut identifier au monde de la boxe.

Le 7e round est une des quatre nouvelles séries de fiction présentées cet automne à Radio-Canada, et c'est la plus coûteuse. Lors du premier épisode ce soir la table est mise pour une série pleine de suspense, alors que le jeune Karl Tozzi (Sébastien Delorme), entraîné par son père Nick (Gilles Renaud), affronte dans un match dramatique l'ancien champion fraîchement sorti de prison Louis Sigouin (Jean-Marie Lapointe), dans un combat qui marquera les onze épisodes de la série.

L'auteure Michelle Allen et le réalisateur Sylvain Archambault (qui a réalisé Le négociateur) ont bénéficié des services de Yvon Michel, entraîneur, analyste et promoteur de boxe, comme consultant.

La série est bien filmée et plutôt bien jouée (quoique le combat de boxe du premier épisode est loin d'atteindre l'intensité des combats de Raging Bull avec Robert de Niro). Est-ce que le public suivra? Il faut admettre que le sujet du 7e round n'est pas très original et qu'il a été traité des dizaines de fois auparavant au cinéma, et la série a quand même un air de déjà vu.