À voir à la télévision le vendredi 29 septembre - C'est lui ou elle, en pire ou en mieux

Les émissions de transformation ont la cote. Un jour lointain, un historien de notre temps dira ce qui se cache derrière cette passion pour la mutation planifiée, médiatisée et commanditée de salons laids des années 1980 en salons laids des années 2000, de vrais gros pas beaux en faux pétards, le temps d'une liposuccion en direct.

Une chaîne propose même une remise à neuf de vieux imposée par leurs ados honteux, portant pourtant eux-mêmes une casquette à l'envers et des jeans deux tailles trop petites et trop basses.

Une vague logique parallèle de la mutation s'impose aussi aux vedettes, qui, loin d'y échapper, en redemandent. Depuis quelques années, Le Match des étoiles transforme des comédiens en danseurs. À partir de ce soir, avec L'Heure de gloire, des personnalités se métamorphosent pour un soir, et pour un soir seulement, en vedettes de la chanson.

Trois invités relèvent le défi chaque semaine et le public établit un palmarès fictif, histoire de départager les audacieux des capables et des honteux. L'émission musicale fait aussi appel à de vraies de vraies vedettes de la chanson et à des artistes «en émergence». Les soixante minutes se partagent donc à plusieurs, chacun ayant moins que son quart d'heure warholien.

René Simard mène le bal. Lui-même est demeuré le même au fil des épreuves de sa longue carrière, le petit chanteur surdoué et exploité d'autrefois étant devenu un chic monsieur aujourd'hui assez drôle et franchement sympathique. Une autre belle énigme pour les historiens du futur...

L'Heure de gloire, Radio-Canada, 20h