À voir à la télévision le mercredi 8 février - Tragédie aux Olympiques

À 48 heures de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Turin, RDI semble tenter le sort en proposant ce documentaire allemand de la fin des années 90 sur la grande tragédie des Jeux d'été de 1972 à Munich. Mais la diffusion du document se justifie aussi par le succès actuel du film Munich de Steven Spielberg.

S'il y a une seule conclusion à tirer du document, c'est bien que toute la lumière n'a jamais été faite sur cette tragédie, alors qu'en septembre 1972, des terroristes palestiniens avaient pris en otage des athlètes israéliens en plein village olympique, le tout se terminant dans un bain de sang.

Parmi les moments spectaculaires du reportage, on peut signaler une entrevue exclusive avec le seul Palestinien impliqué dans l'affaire qui soit encore vivant et qui témoigne, visage caché, parce qu'il est en fuite depuis 1972, poursuivi par les agents du Mossad. Celui-ci affirme que les terroristes étaient convaincus qu'ils pouvaient avoir la vie sauve en partant pour le Caire avec leurs otages, qu'ils avaient promis de libérer en Égypte. La femme d'un otage israélien assassiné semble aller dans le même sens en affirmant que ce sont les Palestiniens qui ont tué son mari «mais les Allemands leur ont donné l'occasion de le faire». Le document retrace donc l'histoire des négociations, heure par heure, en explorant les contradictions du gouvernement allemand de l'époque qui aurait, selon le film, plié devant l'attitude plus dure du gouvernement israélien. Ce n'est pas une fiction signée Spielberg mais bien une vraie histoire, une histoire dont la fin n'a pas encore été écrite.

Munich 1972
RDI, 20h