À voir à la télévision le vendredi 10 février - Turin au centre du monde

Les Jeux olympiques, c'est un méga-événement télévisuel, un des plus gros, sinon le plus gros au monde.

La preuve: dans les prochains jours, Radio-Canada met sur la glace la quasi-totalité de sa programmation pour diffuser des compétitions et des résumés mur à mur, du matin au soir. On parle ici de près de 450 heures de diffusion pendant deux semaines, sur Radio-Canada et sur RDS.

Et comme le veut la tradition, le coup d'envoi est donné par un grand spectacle d'ouverture, diffusé ce soir, spectacle qui ne se résume pas à la parade des délégations: la ville-hôte a l'habitude d'y montrer son savoir-faire. Au moment d'écrire ces lignes, on ne connaissait pas encore le contenu du spectacle, mais selon les rares informations que Radio-Canada pouvait obtenir, on s'attend à ce que ce soit un spectacle très axé sur le patin et sur la vitesse, et où l'histoire du sport en Italie serait mise en valeur.

Pour le reste, faites vos prédictions, l'histoire de Turin, et évidemment de l'Italie, est assez riche pour qu'il y ait matière à puiser des centaines de symboles possibles. Turin en tant que telle est la grande ville de l'entreprise Fiat, une capitale du baroque au plan culturel, un centre mondial du chocolat, un haut lieu gastronomique comme bien d'autres régions italiennes, elle héberge un des plus célèbres clubs de soccer au monde (le Juventus)... et elle a donné son nom au Saint-Suaire!

Radio-Canada commence sa soirée à 18h30 mais le réseau NBC entre en ondes à 20h. Chez nous, Richard Garneau et Alain Goldberg commenteront la soirée.

À compter de la semaine prochaine, place aux compétitions.

Turin 2006

Radio-Canada, 18h30