Grandeur et décadence sur vos écrans

Les acteurs Michael Shannon et Jessica Chastain dans «George et Tammy»
Photo: Dana Hawley Showtime Les acteurs Michael Shannon et Jessica Chastain dans «George et Tammy»

La course aux étoiles

La première série des Français Lucie Moreau et Olivier Treiner réalisée par Louis Farge embarque le public dans les cuisines d’un grand restaurant parisien, le Ballast. Adriana Soukho, incarnée par Annabelle Lengronne (Un petit frère), est une jeune, et d’autant plus ambitieuse, cheffe franco-sénégalaise qui a fait ses armes chez les plus grands. Lorsque vient l’heure d’ouvrir son propre établissement, son rêve d’étoiles au Michelin devient sa seule obsession. Son associé, Gunther (Amaury de Crayencour), un voyou de seconde zone, a cependant un tout autre appétit…

Adriana Soukho se retrouve alors, bien malgré elle, liée aux redoutables Jeff (Vincent Heneine) et Angèle Rubens (Mely Bourjac), une fratrie sans merci à la tête d’un cercle de jeu clandestin. Très vite, ils décèlent le fort potentiel de la cheffe tout comme du Ballast et n’hésitent pas à s’approprier le restaurant pour y aménager une salle de jeu illégale. Après une partie de poker mythique, le Ballast devient ainsi un incontournable des soirées secrètes où le Tout-Paris accourt. D’abord simple témoin, puis complice forcée, Adriana Soukho mettra tout en oeuvre pour se séparer du frère et de la soeur Rubens et surmonter le racisme et la misogynie pour, peut-être, gagner sa précieuse étoile Michelin.

Si, de prime abord, une plongée quand bien même fictive dans l’univers de la haute gastronomie française emmenée par une femme semble alléchante, la sauce de Cuisine interne ne prend malheureusement pas. La faute à cette histoire de poker, bien trop grosse pour être crédible, sans doute…


Cuisine interne
Tv5unis.ca, dès le 9 décembre

 

Un couple soudé au country

George et Tammy, télésérie créée par Abe Sylvia et dirigée par John Hillcoat (The Road), propose une incursion dans un monde différent, mais qui peut s’avérer tout aussi dangereux : celui de la célébrité. Inspirée de la vie des vedettes Tammy Wynette et George Jones, la série suit ainsi le destin pas toujours rutilant de ce couple iconique de la musique country qui dominait la scène dans les années 1960-1970.

Elle, interprétée par l’actrice oscarisée Jessica Chastain (Dans les yeux de Tammy Faye), est notamment considérée comme la « Première Dame de la musique country » grâce à sa chanson de 1968 Stand by Your Man, tandis que lui, joué par Michael Shannon (Take Shelter), est à l’origine du morceau He Stopped Loving Her Today, encore perçu comme l’un des plus grands titres du genre. Si tous les deux sont aujourd’hui décédés, leur héritage artistique reste intact et George et Tammy invite le public à suivre leur trajectoire musicale et romantique, qui fut bien souvent ponctuée de hauts et de (très) bas.


George et Tammy
Showtime et Crave, dès le 4 décembre

 

Étrange rencontre

Direction le côté obscur de la fiction. La nouvelle série coréenne de Disney+,Connect, raconte l’histoire très énigmatique d’un homme, Ha Dong-soo, à qui on a arraché un oeil après qu’il eut été victime d’une organisation de trafic d’organes. Alors qu’il se lance dans une quête insensée pour retrouver ce qui lui a été pris, il se voit mystérieusement entrer en relation avec la personne qui vient de subir une transplantation grâce à lui. Mais voilà, Oh Jin-seok, c’est son nom, est en réalité un redoutable tueur en série… 

Présentée à l’occasion du festival de Busan en octobre, Connect a par ailleurs été réalisée par le cinéaste japonais Takashi Miike, reconnu à l’international pour son mélange d’horreur et de violence à l’écran, comme c’est le cas avec ses films Ichi the Killer et One Missed Call. La distribution compte quant à elle plusieurs comédiens de la relève en Corée du Sud, dont Jung Hae-in, Go Kyung-pyo (Décision de partir) et Kim Hye-jun.


Connect
Disney+, dès le 7 décembre

À ne pas manquer

Le cul pointu : faire revivre une tradition madelinienne
Quand on entend l’expression « cul pointu », il ne nous vient pas en tête immédiatement l’image d’un petit bateau de pêche… Pourtant, aux îles de la Madeleine, cette embarcation baptisée ainsi pour ses extrémités piquantes essaimait les eaux poissonneuses de l’archipel dans les années 1940 et 1950 et n’existe plus de nos jours. Jusqu’à ce que l’artiste Claude Bourque et ses amis se mettent ensemble pour en construire une. Ce documentaire de James Gray (à ne pas confondre avec le cinéaste américain…) et Marie-Christine Lavoie (à ne pas confondre avec la designer et animatrice à Canal Vie) raconte cet exercice de menuiserie et de mémoire, qui s’est étalé sur trois ans.

Le cul pointu. Une histoire de shed
Unis, le 5 décembre, 21 h, le 8 décembre, 20 h 30, et tv5unis.ca


À voir en vidéo