«NHL 23»: les manoeuvres désespérées d’EA

Parmi les additions les plus remarquables, on trouve les nombreuses nouvelles animations qui rendent le gameplay plus fluide et plus authentique.
Photo: Electronic Arts Parmi les additions les plus remarquables, on trouve les nombreuses nouvelles animations qui rendent le gameplay plus fluide et plus authentique.

Qui dit nouvelle saison dans la Ligue nationale de hockey (LNH) dit nouvelle édition du jeu NHL d’Electronic Arts (EA). Vaut-elle la peine qu’on mette de côté la version précédente pour dépenser à nouveau notre argent durement gagné ? On vous le dit d’emblée, NHL 23 n’a rien d’une révolution par rapport à NHL 22. Malgré quelques ajouts intéressants, EA a surtout mis la gomme sur la présentation.

Parmi les additions les plus remarquables, on trouve les nombreuses nouvelles animations qui rendent le gameplay plus fluide et plus authentique. Parmi celles-ci, les « manoeuvres désespérées » (last chance puck movement) consistent en une série d’animations qui peuvent être déclenchées lorsque le porteur de la rondelle est en perte d’équilibre après un contact. Celui-ci peut alors tenter un tir ou une passe désespérés, donnant lieu à des jeux spectaculaires. Cependant, les nouvelles animations qui ont le plus attiré notre attention sont celles des gardiens de but. Plus agiles et plus rapides, les cerbères sont mieux équipés cette année pour faire face aux stratégies prisées des joueurs offensifs, comme la passe transversale et le tir sur réception. Un ajout nécessaire, bien qu’on se soit nous-mêmes fait voler plusieurs buts.

L’autre addition la plus notable est la possibilité, dans le mode Franchise, de se mettre dans la peau d’un commissaire d’une ligue personnalisée dont on définit la structure tout entière. Le nombre d’équipes, le nombre de divisions et de conférences, le plancher et le plafond salariaux, le nombre total de matchs à jouer, etc. Tout y passe. On peut même redéfinir le format des séries éliminatoires et le type de qualification. On a hâte de voir quelqu’un recréer une ligue composée seulement des six équipes originales de la LNH et fidèle aux règles de l’époque. Et surtout, mais là on spécule, on se demande si ce ne sont pas là les pierres d’assise pour un retour prochain du mode en ligne GM Connected. Rêvons.

Préserver les apparences

 

NHL 23 a fait un bond appréciable en avant sur le plan de la présentation. Grâce au moteur de jeu Frostbite introduit l’an passé, des améliorations aux éclairages et aux textures ont encore pu être apportées cette année. On a aussi droit à une nouvelle célébration interactive lorsqu’on remporte la Coupe Stanley. Les hymnes nationaux sont de retour avant les matchs, en plus des spectacles de lumière et des projections sur la glace comme on peut en voir dans la LNH. Tout ça, sur fond d’une foule beaucoup plus engagée et bruyante, qui réagit de manière plus réaliste aux moments forts d’un match. Bravo.

Tristement, le mode hors ligne Be A Pro est littéralement identique à la version de NHL 22. Déjà, l’année dernière, on écrivait que ce mode avait un urgent besoin d’une refonte complète pour y introduire un arc narratif digne de ce nom. On devra encore attendre. Ceux qui achètent le jeu avec ce seul mode en tête devraient passer leur tour.

Si, comme nous, vous n’êtes pas un fan du mode en ligne Hockey Ultimate Team (HUT), il n’y aura probablement rien dans HUT 23 qui vous fera changer d’avis.
Néanmoins, pour la toute première fois, les joueuses de hockey y seront incluses. Il était temps.

Enfin, après la division la communauté de joueurs en quatre l’année dernière, les joueurs sur consoles de même génération pourront enfin s’affronter dans HUT et dans World of Chel. Cette compatibilité multiplateforme est prévue pour le mois de novembre.
 

 

NHL 23

★★★ 1/2

Développé et publié par Electronic Arts. Offert sur PlayStation 4 & 5, Xbox One et Xbox Series X & S.

À voir en vidéo