Un calendrier jeux vidéo étonnamment bien rempli

Avec «The Calisto Protocol», le créateur de Dead Space, Glen Schofield, a déclaré qu’il avait essayé «de faire le jeu le plus effrayant sur les plateformes next-gen». On attend de vérifier cette affirmation avec impatience.
Photo: Skybound Games Avec «The Calisto Protocol», le créateur de Dead Space, Glen Schofield, a déclaré qu’il avait essayé «de faire le jeu le plus effrayant sur les plateformes next-gen». On attend de vérifier cette affirmation avec impatience.

L’automne a beau ne pas être la plus grosse des saisons pour ce qui est des sorties dans le monde du jeu vidéo, de belles surprises nous attendent pour la rentrée. Des classiques, des réinventions et du nouveau : voilà de quoi se sustenter d’ici l’arrivée des superproductions de la saison des Fêtes.

Des classiques

 

Après les opus Black Ops Cold War (2020) et Vanguard (2021) tièdement reçus par le public, la franchise Call of Duty espère revenir en force cette année avec Modern Warfare II, une suite directe du très populaire Modern Warfare de 2019, dont la sortie est prévue le 28 octobre sur toutes les plateformes. Selon Infinity Ward et Activision, Call of Duty: Modern Warfare II ouvrira une « nouvelle ère de la franchise », avec de nouvelles mécaniques et de nouveaux modes de jeu. La rumeur veut aussi que Warzone 2, son pendant battle royale gratuit, voie le jour à peine quelques semaines plus tard, en novembre.

Les amateurs de hockey pourront mettre la main sur NHL23 le 14 octobre. La nouvelle édition de la franchise d’EA Sports ne promet aucune addition mirobolante, sinon quelques nouvelles animations et la possibilité (limitée) de briser le mur des plateformes entre Xbox et PlayStation. Sans compétition, a-t-elle vraiment besoin de se réinventer ? Poser la question, c’est y répondre. Parlant d’exclusivité, EA Sports perdra celle qu’elle avait sur la marque FIFA avec FIFA 23, qui doit paraître le 27 septembre, après trente ans de mariage. Aura-t-on droit à un vent de renouveau sur les jeux de soccer bientôt ? À suivre.

Après le God of War de 2018, dans lequel le dieu de la guerre devait affronter des ennemis célestes et la… paternité, on attend le nouveau God of War: Ragnarok le 9 novembre sur PlayStation 4 et 5. La saga nordique de Kratos et de son fils, Atreus, devrait s’y conclure, avec toujours de nouvelles façons de combattre le divin et une plus grande place accordée à la personnalisation.

Des réinventions

 

Six ans après la sortie d’Overwatch, le jeu de tir à la première personne promet, avec Overwatch 2, une nouvelle philosophie : gratuité, gratuité, gratuité. Trois nouveaux héros et six arènes inédites sont prévus pour la première saison de ce nouveau jeu service, qui devrait être mis à jour régulièrement… Et on promet plus d’une trentaine d’articles cosmétiques qui seront, eux, payants. Blizzard gagnera-t-il son pari ? On le saura le 4 octobre, sur toutes les plateformes.

Parlant de jeu service, le jeu d’action à la première personne Warhammer 40 000: Darktide, dont la sortie sur PC et Xbox Series X & S est prévue le 30 novembre, promet une intrigue qui évoluera de semaine en semaine en suivant une métanarration. Les adeptes de Warhammer: Vermintide 2 ne seront pas trop déboussolés, puisque Darktide utilisera une formule similaire où quatre joueurs coopèrent pour vaincre des vagues d’ennemis dans des séquences d’une haute teneur en octane. Mais cette fois, plutôt que de proposer des personnages préétablis, on pourra personnaliser notre classe, notre apparence et notre genre.

Du côté du Japon, on attend le 29 septembre le nouveau RPG d’action de Square Enix Valkyrie Elysium. Inspirée de la mythologie nordique avec une touche animée, cette réinvention façon MMORPG solo de la saga Valkyrie Profile par le studio Soleil (Ninjala) sera offerte sur PlayStation et PC.

Du nouveau

 

Ceux qui ont envie de ressentir des frissons dans le dos auront certainement The Callisto Protocol sur leur radar. Le jeu d’action-horreur réalisé par Glen Schofield, qu’on connaît grâce à l’excellente série Dead Space, se déroule en 2320 dans une colonie pénitentiaire située sur Callisto, une lune de Jupiter. On incarnera un prisonnier coincé au milieu d’une invasion extraterrestre qui semble avoir été orchestrée par le directeur de la prison. Schofield a déclaré qu’il avait essayé « de faire le jeu le plus effrayant sur les plateformes next-gen ». On pourra en juger nous-mêmes sur toutes les plateformes le 2 décembre.

Après un cycle de développement de presque dix ans et de multiples changements de direction et de portée, on pourra enfin, le 8 novembre sur toutes les plateformes, se mettre dans la peau d’un capitaine pirate dans Skulls and Bones, un jeu d’action-aventure d’Ubisoft qui s’inspire des batailles navales d’Assassin’s Creed IV: Black Flag. Les apprentis boucaniers pourront écumer les eaux disputées de l’océan Indien dans une campagne solo ou joueur contre joueur.

À voir en vidéo