Sur vos écrans: N’y voir que du feu

Une scène tirée de Fakes. 
Photo: Apple TV+ Une scène tirée de Fakes. 

Les leurres de la peur

Après avoir vaincu un cancer pédiatrique, Ella, 13 ans, se sent prête à reprendre le chemin de l’école. Si elle n’avoue qu’à demi-mot être encore affaiblie par la chimiothérapie, la jeune fille veut coûte que coûte retrouver sa vie d’avant, le spleen, les craintes et les appréhensions en moins.

Alors qu’un champ des possibles s’ouvre désormais à elle, une toute nouvelle Ella, plus optimiste et déterminée, s’apprête en effet à retrouver ses anciens camarades, épaulée en cela par son meilleur ami, Kai, et une famille pas tout à fait ordinaire.

La nouvelle série jeunesse d’Apple TV+, Life by Ella, évoque ainsi l’exploration des émotions — dont la peur — et des sensations fortes au sortir de l’enfance, mais pas seulement.

Du père ultrasensible et protecteur (Kevin Rahm) au petit frère malicieux (Aidan Wallace) en passant par une ancienne amie négligente (Vanessa Carrasco) et une mère détachée (Mary Faber), chaque personnage est pensé pour réagir de manière différente aux angoisses existentielles et aux traumatismes, avec ses propres comportements et sa résilience.

 

Sur un ton humoristique, mais jamais moqueur, Life by Ella donne, de fait, à voir une panoplie de mondes intérieurs et de psychologies.


Life by Ella
Apple TV+, dès le 2 septembre

 

Oui, mais non

CBC Gem et Netflix s’associent pour une série jeunesse canadienne, Fakes, tournée à Vancouver et dont l’action s’y déroule également. Créée et produite par le cinéaste David Turko (Warrior Nun), celle-ci suit les péripéties de deux meilleures amies que tout oppose en fin de secondaire. Zoe (Emilija Baranac) l’introvertie et Rebecca (Jennifer Tong) l’excentrique vont ainsi se retrouver accidentellement à la tête d’un empire de fausses cartes d’identité — le plus grand d’Amérique du Nord d’ailleurs — après une soirée plutôt arrosée, quelques billets de cent dollars et « les compétences informatiques d’un enfant de cinq ans ».

Aidé dans leur succès phénoménal par un ersatz de Robert Pattinson dans Good Time des frères Safdie, Tryst (Richard Harmon), le duo va pourtant bien vite se lasser de son tout nouvel appartement terrasse et de l’argent qui coule à flots, tout comme la vodka… La comédie en dix épisodes ne cache pas non plus ses faux airs esthétiques (et plutôt réussis) d’Euphoria. À noter par ailleurs que Fakes sera notamment diffusée aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Inde et au Japon.

Fake
CBC Gem, dès le 1er septembre

 

Le clan Bolsonaro

Jair Bolsonaro est le président du Brésil, élu à la surprise générale en octobre 2018 et candidat à sa succession. Quelques mois après son entrée en fonction, celui que les médias appellent le « Trump tropical » fait régulièrement la une des manchettes pour ses prises de position controversées, qui frôlent souvent le complotisme, et sa politique d’extrême droite. Homophobe, sexiste, antiféministe, populiste, climatosceptique ou encore raciste, il ne cache pas non plus son admiration pour la dictature militaire et sa volonté de limiter les droits des Autochtones et d’exploiter chaque parcelle disponible de la forêt amazonienne.

Alors que son parcours est moins souvent mis en avant, Rise of the Bolsonaros revient sur les étapes qui l’ont mené jusqu’au pouvoir ultime grâce à des entrevues exclusives d’experts et de proches, par exemple l’ancien conseiller en stratégie à la Maison-Blanche Steve Bannon.

Ce documentaire passionnant approfondit également les liens puissants que Jair Bolsonaro entretient avec ses plus proches collaborateurs politiques, ses trois fils Flávio, Carlos et Eduardo, avec lesquels il forme un véritable clan.

 

Rise of the Bolsonaros
PBS, le 30 août à 21 h

Montréal, capitale des braquages

 

La série documentaire La guerre des hold-up, animée par l’humoriste Jonathan Roberge, revient sur l’aspect particulier du passé criminel de Montréal. Désignée capitale nord-américaine des vols de banque entre 1950 et 1970, la métropole fut à l’époque le terrain d’un conflit violent et sans merci entre policiers et braqueurs. Au fil de témoignages détaillés et intrigants des acteurs du conflit, on en apprend davantage sur les stratégies mises en place par chacune des parties pour parvenir à ses fins...

La guerre des hold-up
AddikTV, dès le 31 août, 22 h

À voir en vidéo