Plusieurs séries québécoises débarquent sur Netflix

Roy Dupuis et Marina Orsini dans une scène de la série d’émissions «Les filles de Caleb»
Photo: Canal D Roy Dupuis et Marina Orsini dans une scène de la série d’émissions «Les filles de Caleb»

La plateforme de vidéo sur demande Netflix rendra bientôt accessible à ses abonnés une dizaine de séries télévisées québécoises et canadiennes, dont des oeuvres francophones, comme Les filles de Caleb.

La multinationale américaine a annoncé avoir acquis les droits de plusieurs titres qui feront graduellement leur entrée sur sa plateforme de visionnement au Canada.

 

Depuis vendredi, sont accessibles la série dramatique québécoise Pour Sarah, qui avait été initialement diffusée sur la chaîne TVA, et la comédie canadienne Sensitive Skin.

À compter du 31 août, trois autres titres seront ajoutés à l’important catalogue de Netflix : Rookie Blue (Les Recrues de la 15e au Québec), Michael: Tuesdays and Thursdays et Séquelles. Cette dernière série de six épisodes est l’adaptation du roman policier Le cri du cerf, de Johanne Seymour.

Les séries québécoises Les filles de Caleb, Trauma, 19-2, Le siège et La vie, la vie seront ensuite offertes d’ici janvier 2023.

La directrice aux séries originales chez Netflix, Danielle Woodrow, a affirmé dans un communiqué que l’entreprise souhaitait que les gens au pays « de tous âges puissent apprécier à nouveau ces séries étonnantes ou découvrir des histoires locales qu’ils n’ont peut-être jamais vues auparavant ».

« Ces séries sont la preuve de la longue histoire de [conteurs et de conteuses] de talent dans ce pays et nous sommes impatients de bientôt proposer à nos membres de nouvelles séries en provenance du Canada », a-t-elle ajouté.

L’an dernier, le géant de la vidéo sur demande avait annoncé l’acquisition de 25 films québécois. Un an auparavant, c’était la série de la comédienne Florence Longpré M’entends-tu ? qui faisait son apparition sur la plateforme.

À voir en vidéo