«Rodolphe Forget, précurseur du Québec inc.»: à la tête d’un empire

Précurseur audacieux, Rodolphe Forget, qui a jadis fait les manchettes des journaux canadiens comme français, a fortement marqué l’histoire québécoise et canadienne, qui néanmoins n’a pas conservé beaucoup de souvenirs de lui.
Photo: Deux Square Films Précurseur audacieux, Rodolphe Forget, qui a jadis fait les manchettes des journaux canadiens comme français, a fortement marqué l’histoire québécoise et canadienne, qui néanmoins n’a pas conservé beaucoup de souvenirs de lui.

L’exception à la règle, c’est ce qu’était Rodolphe Forget au début du XXe siècle. Alors que les Canadiens français semblaient condamnés à travailler pour les anglophones, sir Rodolphe bâtissait un empire dont le legs est très important : le chemin de fer entre Charlevoix et Québec, l’hôpital Notre-Dame, le Manoir Richelieu, ou bien encore le premier jet de la société Hydro-Québec, pour ne nommer que quelques-unes de ses réalisations.

Précurseur audacieux, Rodolphe Forget, qui a jadis fait les manchettes des journaux canadiens comme français, a fortement marqué l’histoire québécoise et canadienne, qui néanmoins n’a pas conservé beaucoup de souvenirs de lui. Le documentaire Rodolphe Forget, précurseur du Québec inc. cherche ainsi à célébrer sa mémoire en étalant ses nombreuses réussites, sans pour autant négliger ses défaites.

Construit à l’aide d’une pléthore d’archives et quelques reconstitutions fictives, le documentaire se démarque par sa narration double. Alors que l’excellent Bernard Derome pilote le moyen métrage, le public peut aussi entendre les propos de Mme Francoeur, sténodactylo et femme de confiance de Rodolphe. Cette narration provient de ses mémoires, intitulés Trente ans rue St-François-Xavier et ailleurs publiés en 1928, où elle raconte comment la vie se passait au sein de la demeure des Forget.

Le politicien, homme d’affaires, philanthrope, chevalier, « roi de la place » et père de Thérèse Casgrain, possède une longue liste d’exploits, tous magnifiquement ficelés dans ce documentaire hommage qui réactualise très bien ce pan de notre histoire qui n’aurait jamais dû être oublié.

Rodolphe Forget, précurseur du Québec inc.

Télé-Québec, 20 juin, 20 h

À voir en vidéo