Confinés mais comblés, télévisuellement parlant

Louis Morissette et Antoine Pilon dans une scène de «Manuel de la vie sauvage», à Séries+ 
Photo: Danny Taillon Louis Morissette et Antoine Pilon dans une scène de «Manuel de la vie sauvage», à Séries+ 

En plus des retours très attendus, dont Star Académie (TVA, dès le 16 janvier), Six degrés (Tou.tv Extra, dès le 20 janvier), L’œil du cyclone (Tou.tv Extra, dès le 3 février), Germain s’éteint (Tou.tv, dès le 9 février) et C’est comme ça que je t’aime (Tou.tv Extra, dès le 3 mars), et des nouveautés dont nous vous avons parlé, telles L’homme qui aimait trop (Noovo), Le bonheur (TVA), La confrérie (Noovo), Aller simple (Noovo) et Dors avec moi (Tou.tv), la télévision traditionnelle et les plateformes numériques réservent encore bien des surprises. Rien de mieux quand on est privé de sortie… Morceaux choisis.

Du livre à l’écran

Libre-échange.Vous aviez aimé la websérie State of the Union, de Stephen Frears, d’après le roman de Nick Hornby, avec Chris O’Dowd et Rosamund Pike ? Dans la version de Francis Leclerc, Louis Morissette et Marie-Claude Guérin incarnent ce couple à la dérive qui se retrouve dans un bar pour bavarder avant sa thérapie. Véro.tv, dès le 10 mars.

Manuel de la vie sauvage. Parlant de Louis Morissette, ce dernier y évolue aux côtés d’Antoine Pilon, Virginie Ranger-Beauregard et Rodley Pitt, qui jouent trois amis ayant conçu une application permettant de communiquer avec les morts grâce à leurs traces numériques. Après l’avoir transposé au théâtre, Jean-Philippe Baril Guérard adapte son roman pour la télévision, et Christian Laurence en signe la réalisation. Séries+, dès le 16 mars.

Géolocaliser l’amour.Dans l’adaptation qu’il livre de son roman, l’infatigable Simon Boulerice incarne un trentenaire cherchant vainement l’amour sur des applications de rencontres. Avec le soutien de son meilleur ami (Jocelyn Lebeau), il retrouvera l’espoir et sa dignité. Une série de Nicolas Legendre Duplessis avec Gabriel Lemire, Lucien Abbondanza Bergeron, Josée Deschênes et Luc Senay. Tou.tv, en mai.

Premières fois

Les cavaliers. Chanteuse, actrice, autrice et maintenant scénariste : décidément, Stéphanie Lapointe a tous les talents. Dans sa première série jeunesse, écrite avec Marie-Philippe Châtillon et Julie Roy, et réalisée par Sarah Pellerin, elle raconte la relation entre une cavalière (Rosalie Pépin) et sa monture. Avec Caroline Dhavernas, Émile Schneider, Sarah-Anne Parent et Vincent Graton. UnisTV, dès le 11 mars.

Le temps des framboises.Après le décèsde son mari, une mère de famille peu portée sur l’agriculture (Sandrine Bisson) hérite de la ferme familiale. Pour sa première série de fiction, le cinéaste Philippe Falardeau a fait appel à Florence Longpré, qui scénarise le tout avec Suzie Bouchard. Micheline Lanctôt, Michel Mpambara, Paul Doucet, Edison Ruiz et Jorge Martinez sont de la partie. Club Illico, dès le 14 avril.

De Pierre en fille.En plus de scénariser sa première série télévisée, Julianne Côté y incarne une jeune femme heureuse de renouer avec son père et meilleur ami (Patrice Robitaille) après la rupture de ce dernier avec sa conjointe (Madeleine Péloquin). Réalisée par Marie-Claude Blouin, la série met en vedette Sarah-Jeanne Labrosse, Karelle Tremblay et Patsy Gallant. Tou.tv Extra, en avril.

Pour toi, Flora. Écrite et réalisée par la cinéaste mohawk Sonia Bonspille Boileau, cette série dramatique est la première à traiter de l’horreur des pensionnats pour Autochtones. On y suit pendant 50 ans le sort de deux Anichinabés arrachés à leur famille par les Oblats dans les années 1960. Avec Dominique Pétin, Marco Collin, Virginie Fortin, Samian et Mylène St-Sauveur. Tou.tv Extra, en mai.

De belles retrouvailles

Lac-Noir. Pour les besoins de cette série de genre, écrite avec Martin Girard et Charles Dionne, Frédérik D’Amours renoue avec celle qu’il avait dirigée dans À vos marques… party !, Mélissa Désormeaux-Poulin. Elle y campe une policière dépressive enquêtant sur la mystérieuse disparition de deux agents dans un village des Laurentides. Avec Normand D’Amour, Andreas Apergis, Victor Andres Trelles Turgeon et Jade-Mariuka Robitaille. Club Illico, dès le 3 février.

Larry.Dans ce récit de rédemption au sujet bouillant d’actualité, un ex-policier (Benoît Gouin) mène sa propre enquête après que sa femme (Monique Spaziani) a reçu une balle perdue. Vingt ans après la série culte La vie, la vie, l’auteur Stéphane Bourguignon et le réalisateur Patrice Sauvé unissent de nouveau leurs talents. Macha Limonchik, Anglesh Major, Sharon James et Irdens Exantus sont de la distribution. Tou.tv Extra, en juin.

Jeune public recherché

Le pacte.Dans cette quotidienne créée par Marie-Hélène Lebeau Taschereau et réalisée par Francis Piquette et Jean-Sébastien Lord, Léokim Beaumier-Lépine, Mathéo Piccinin-Savard et Sarah-Maxine Racicot interprètent trois amis partageant de sombres secrets qui devront unir leurs forces pour affronter un vandale menaçant de tout révéler. Avec Marilyn Castonguay, Alexandre Goyette, Fayolle Jean Junior, Fanny Mallette et Debbie Lynch-White. Télé-Québec, dès le 14 février.

Conte pis raconte.Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour développer son goût pour la lecture, Catherine Trudeau, elle-même autrice, et Pierre-Yves Lord sont à la barre de ce webmagazine consacré à la littérature jeunesse. Une réalisation de Caroline de la Ronde. Tou.tv, dès le 16 février.

Barbada. Connue des petits grâce à ses heures du conte, qu’elle présente dans les bibliothèques depuis 2016, l’éblouissante drag-queen Barbada de Barbades (Sébastien Potvin, professeur de musique au primaire) initie les enfants à la musique dans cette série créée par Marc-André Grondin et Julie Roy. Une petite révolution qui ne manque certainement pas de panache. Tou.tv, au printemps.

Place aux spectacles

Mélodies perdues. Version télévisée du spectacle de danse Vanishing Melodies mis en scène par Éric Jean sur les chansons de Patrick Watson avec les Ballets jazz de Montréal. Télé-Québec, le 29 janvier.

 

Vivre (Le spectacle spectral) de Klô Pelgag. Expérience immersive mise en scène par Laurence « Baz » Morais ayant récolté quatre Félix. Télé-Québec, le 11 février.

 

La nuit du 4 au 5.Pièce de Rachel Graton avec Geneviève Boivin-Roussy dans le rôle d’une victime d’agression. Télé-Québec, le 5 mars.

 

Marjo. Pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes, la reine du rock chante ses grands succès. Télé-Québec, le 8 mars.

 

Embrasse.Pièce de Michel Marc Bouchard avec Théodore Pellerin, Anne-Marie Cadieux, Alice Pascual, Anglesh Major et Yves Jacques. Télé-Québec, le 26 mars.


Histoire et société

Femme, je te tue.Ingrid Falaise et Sarah Bernard s’entretiennent avec des proches de victimes de féminicides. Investigation, dès le 25 janvier.

 

Attentat à la mosquée. Un devoir de mémoire.
Réflexion sur la société québécoise cinq ans après la tragédie. Radio-Canada et Tou.tv, le 29 janvier.

 

Corruption. Révélations choc de la commission
Charbonneau.
André Noël et Alain Roy revisitent cette enquête historique. Crave, en février.

 

Qui se souvient de René Lévesque ? Complément à la série balado La nuit des longs couteaux, où Guillaume Bourgault-Côté sillonne le Québec sur les traces du grand homme. Télé-Québec, le 9 février.

 

Premier contact.Six Québécois pétris de préjugés séjournent dans trois communautés autochtones. Canal D, dès le 6 avril.



À voir en vidéo