«Les joyeux patenteux»: spectaculairement terre à terre

Un magazine scientifique jeunesse qui fait dans l’utile et le futile tout en divertissant.
Photo: Productions du 13e Un magazine scientifique jeunesse qui fait dans l’utile et le futile tout en divertissant.

Quiconque a déjà jeté un œil à la courte émission Vite pas vite, qui invitait les jeunes d’écoles primaires à réaliser des rêves un peu fous et à les regarder au ralenti, sait que le duo d’animateurs formé de Frédéric Choinière et de Jean-Sébastien Busque sait faire de grandes choses en télé jeunesse, grâce notamment à sa capacité à transmettre sa douce folie aux participants et aux téléspectateurs. Les revoilà donc tous les deux à la barre des Joyeux patenteux, un magazine scientifique qui ne se prend pas du tout au sérieux, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands.

Nos deux lurons — flanqués de leur mannequin Bob (déjà présent dans Vite pas vite), qui fait ici office de « parent responsable » censé accompagner les enfants qui reproduiront les expériences — proposent de réaliser des défis plus ou moins dangereux (sculpture d’aluminium, concours de planeurs « géants », envoi d’un ballon météo dans l’espace) qui demandent certaines connaissances scientifiques et du matériel à l’avenant (parfois même passablement dangereux !).

Cette portion moins accessible et plus spectaculaire du programme sert de locomotive aux segments plus « terre à terre », qui font aussi appel à la science, où les animateurs peuvent donner des astuces de cuisine ou de jardinage (façon de faire pousser des patates à la maison, par exemple). En complément, des scènes où des enfants du primaire doivent identifier des objets et des outils plus ou moins anciens viennent ajouter un supplément d’âme comique et un brin de charme à cette production fort sympathique. Du bonbon matinal.

 

Les joyeux patenteux

Radio-Canada, les dimanches, 9 h 30 et sur Tou.tv

À voir en vidéo